contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L'Oranje Toujours Pas Eclatant



Attendu, Arjen Robben n'a pas déçu en contribuant grandement au succès des Pays-Bas, vainqueurs lundi de leur huitième de finale face à la Slovaquie (2-1). L'ailier du Bayern Munich, premier buteur imité en fin de partie par Sneijder et Vittek, s'est distingué au cours d'un match décevant durant lequel la bande de Hamsik n'aura jamais abdiqué. Qualifiés sans briller, les Oranje attendent désormais le Brésil en quarts.



L'Oranje Toujours Pas Eclatant
Et les Pays-Bas de continuer leur petit bonhomme de chemin dans ce Mondial sud-africain... Comme depuis le début de la compétition, la sélection batave a déçu dans le jeu proposé mais a assuré l'essentiel en s'offrant un quatrième succès en autant de sorties. Seule formation avec l'Argentine à avoir réalisé le sans-faute en poules, les Pays-Bas ne sont pas tombés dans le piège tendu par les Slovaques à l'occasion de leur premier match couperet disputé lundi. Titulaire pour la première fois dans le tournoi sud-africain, Arjen Robben n'est pas étranger à la qualification des siens pour les quarts de finale.

Arrivé diminué dans l'ancienne colonie britannique en raison d'une déchirure à la cuisse contractée en tentant une talonnade face à la Hongrie (6-1), le 5 juin dernier, Robben avait été utilisé de manière homéopathique jusqu'à ce lundi. Apparu 17 petites minutes face au Cameroun (2-1), le finaliste de la dernière Ligue des champions profitait des débuts de sa sélection dans le tableau final pour connaître sa première apparition dès le coup d'envoi. Le Batave a répondu aux attentes, se muant en protagoniste majeur d'un succès mineur. Preuve en est, son ouverture du score après 18 minutes de jeu. D'une action dont il a le secret, le gaucher bénéficie d'une ouverture magique de Sneijder pour fixer deux adversaires et placer un tir à ras de terre au fond des filets (1-0, 18e).

Le talent de celui qui s'est fait jeter du Real Madrid il y a un an n'aura pas été de trop pour des Oranje aussi supérieurs que suffisants. Décisif dans le premier acte, Robben aura eu toute son utilité alors que les Slovaques se montrent entreprenants et démarrent la rencontre sans complexe, à l'instar de la prestation offerte face aux champions du monde italiens (3-2). De leur côté, les Bataves surprennent en faisant preuve d'altruisme là où un individualisme exacerbé était craint. Ainsi, Van Persie trouve Sneijder mais le tir du meneur de jeu est repoussé par Mucha (11e), portier tout heureux de voir une reprise de Van Persie rater le cadre dans les dernières minutes ennuyeuses de la première période (44e).



Les ratés de Vittek

Après le repos, Robben continue à jouer son rôle de moteur de la mécanique oranje. Fidèle à ses habitudes, le numéro 11 batave se remet sur son pied gauche avant de décocher un tir que Mucha détourne en corner du bout des gants (50e). Dans la foulée, le Bavarois d'adoption offre une balle de but à Mathijsen mais le défenseur monté aux avant-postes bute sur un portier slovaque sollicité (51e). Au four et au moulin, Robben quitte ses partenaires à la 71e minute, remplacé par Elia, non sans avoir fait la différence et peser sur les débats.

A sa sortie, ses coéquipiers continuent à évoluer sur un train de sénateur et s'exposent aux rares offensives slovaques. Sans un Vittek maladroit à deux reprises (67e, 78e), les Pays-Bas auraient d'ailleurs pu connaître une mauvaise surprise. Il n'en est finalement rien puisque Kuyt anticipe une sortie ratée de Mucha pour offrir sur un plateau le deuxième but néerlandais à Sneijder (2-0, 84e). Le penalty transformé par Vittek dans les ultimes secondes après une faute de Stekelenburg (2-1, 90+3e) ne changera rien: les Oranje se hissent en quarts de finale où ils défieront vendredi le Brésil. Et les Pays-Bas de continuer leur petit bonhomme de chemin dans ce Mondial sud-africain...


M.S.

Jeudi 1 Juillet 2010 - 00:51



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.