contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



L’actualité d’Ebola traitée en priorité



Les sujets relatifs à l’épidémie de fièvre Ebola sont traités en priorité dans les quotidiens du week-end, à la faveur du retour, vendredi, dans son pays, du jeune guinéen Mamadou Aliou Diallo, qui était en traitement à l’hôpital de Fann, à Dakar.



L’actualité d’Ebola traitée en priorité
Le Soleil met ainsi en exergue les propos du Professeur Awa Marie coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale qui, sur la fièvre Ebola, assure que ‘’le risque de dissémination à partir du cas importé est nul au Sénégal’’.

‘’Le jeune guinéen de retour dans son pays’’, affiche le quotidien gouvernemental, en annonçant que ‘’tous les services de l’hôpital Fann (où il était interné) sont désinfectés’’.

‘’Le corridor humanitaire fonctionnel dès la semaine prochaine’’, selon Le Soleil.

Grand-Place indique qu’après la guérison du premier cas d’Ebola au Sénégal, ‘’les renseignements alertent’’. Le journal fait ainsi état de ‘’risque de ruée vers Dakar des ressortissants de pays touchés’’.
‘’Accueilli comme un malpropre, M. A. Diallo rentre en héros’’, ajoute Grand-Place.

De son côté, La Tribune annonce que ‘’le Guinéen s’engage à lutter contre Ebola’’. En effet, explique le journal, en page intérieure, ‘’il s’est fixé comme objectif de venir en aide aux autorités africaines pour mettre un terme à la maladie d’Ebola’’.

Ce qui fait dire au journal Le Quotidien que Mamadou Aliou Diallo est devenu ‘’un nouveau combattant d’Ebola’’.

Le Populaire relève, de son côté, que le Sénégal est débarrassé de cette maladie, avec cette manchette : ‘’Guéri, Ebo rentre en Guinée, les 74 contacts négatifs’’.

Le même journal signale une ‘’bizarrerie’’ à Mélakh (département de Linguère) où ‘’un boutiquier part en Guinée et revient malgré la fermeture des frontières’’.

‘’Panique à Mélakh’’, renchérit Enquête qui précise que ‘’l’aller-retour d’un Guinéen sème la psychose’’. Le journal renseigne, à cet égard, que les populations ont donné ‘’un ultimatum’’ à Saloum Gnabaly, en relevant que ‘’le suspect s’isole avec sa femme et son enfant’’.

Sur le même sujet, L’As souligne que l’étudiant guinéen a été ‘’refoulé’’ à bord d’un avion de l’armée.

Pour sa part, Walfadjri estime également que le jeune guinéen a été ‘’refoulé’’ en catimini, dans un vol spécial mobilisé pour son rapatriement.

A l’Unité 7 des Parcelles Assainies où il a été hébergé par son oncle, ‘’les voisins (sont) encore dans le doute’’, rapporte Walf.


Aps


Samedi 20 Septembre 2014 - 10:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.