contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L’interprétation des écritures saintes est la cause des malentendus, selon Abdou Aziz Kébé





L’interprétation des écritures saintes est la cause des malentendus, selon Abdou Aziz Kébé
L’universitaire sénégalais Abdoul Aziz Kébé a indiqué, mardi à Dakar, que ''le dilemme de l’interprétation'' des écritures saintes est souvent la cause de plusieurs malentendus entre chrétiens et musulmans.

‘’La lecture spirituelle est beaucoup plus profonde et englobante que la lecture politique. Elle est au centre de l’humanité. Seulement le dilemme et la divergence se trouvent sur l’interprétation des écritures saintes’’, a dit M. Kébé, chef du département d’arabe à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Il animait une causerie sur ''le dialogue inter-religieux : approches comparées de l’expérience américaine et de l’expérience sénégalaise’’, organisée par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, en collaboration avec le Centre de recherche ouest africain (WARC).

‘’S’il ne dépendait que des écritures saintes, il n’y aurait jamais de malentendu entre les humains. Mais c’est leur lecture qui font que nous sommes obligés de nous remettre en cause en cherchant à comprendre certains paramètres qui sont de l’essor divin’’, a estimé Abdoul Aziz Kébé.

‘’Contrairement à la lecture politique qui est l’espace de division, la lecture spirituelle a pour rôle d’unir l’humanité, de nous accepter et de nous faire comprendre’’, a souligné l’islamologue.

Pour sa part, l’abbé Dominique Mendy de la Direction des œuvres catholiques a exhorté les croyants à ''dialoguer, afin de prévenir et d’éviter tout désagrément qui peut déstabiliser la paix sociale''.

‘’Nous avons la chance de nous voir, nous parler, donc de dialoguer afin de nous comprendre’’, a-t-il dit, estimant que ‘’le dialogue est la respiration de l’homme’’.

Selon lui, ''les croyants doivent éviter de tomber dans l’appât des marchands d’illusions car le dialogue est vital, ordinaire''.

APS

Mardi 24 Juillet 2012 - 22:33



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.