contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



LE PDS CHARME IDY, MACKY ET GADIO



Piccmi.com - Certains libéraux déploient une opération de charme envers les "fils bannis". Le PDS veut renouer le grand amour avec Idy, Macky et Gadio. Un calcul politique pour obtenir des gages de sécurité pour le scrutin du 26 Février. Si certains balaient d'un revers de main toute idée de compagnonnage avec Wade, Idy se fait désirer encore.



LE PDS CHARME IDY, MACKY ET GADIO
Le camp libéral fait dans la dentelle pour cette présidentielle du Février 2012. Pour maximiser leurs chances de remporter haut la main ce scrutin, les libéraux ont commencé à mener des démarches pour faire revenir Macky Sall, Cheikh Tidiane Gadio et Idrissa Seck. D'après le journal La Tribune, parcouru par Piccmi.com, les démarcheurs "demandent à ces "fils bannis" de rejoindre le camp du "père", surtout en ces périodes d'incertitudes".

Cheikh Tidiane Gadio et Macky Sall seraient approchés par le fils du président Karim Wade et la première dame Viviane Wade. Les deux hommes auraient décliné l'offre, sans compromis. Tout le contraire de Idy qui a "tout simplement demandé à Wade de se retirer de la course et d'aller à la retraite". Si ce scenario se pose, c'est à lui que reviendra "la lourde responsabilité d'être le champion de tous les libéraux". Le maire de Thies s'est d'ailleurs toujours considèré comme "l'actionnaire majoritaire numéro 1 du PDS".
Il se susurre que cette option est sérieusement prise en compte par certains libéraux. Comme pour dire que tout les moyens sont bons pour arriver à ses fins pour s'installer dans le moelleux fauteuil du Président. 


Mardi 14 Février 2012 - 11:19



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.