contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



LE PROJET DE RÉVISION CONSTITUTIONNELLE EN EXERGUE



Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent principalement du projet de révision constitutionnelle, rendu public la veille.



LE PROJET DE RÉVISION CONSTITUTIONNELLE EN EXERGUE
Ce projet ‘’se décline en 15 points allant de +la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique, la participation des candidats indépendants à tous types d’élection, la création du Haut conseil des collectivités territoriales, la restauration du quinquennat pour le mandat présidentiel jusqu’à l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale et des compétences du Conseil constitutionnel’’, rapporte Le Témoin quotidien.

Selon Le Soleil, ‘’en inscrivant dans le projet de révision la réduction du mandant en cours’’, le chef de l’Etat, Macky Sall, ‘’rassure tous les Sénégalais quant à la sincérité de l’engagement qu’il avait pris, il y a quatre ans’’.

‘’Macky persiste et signe pour 5 ans’’, note le quotidien Enquête. ‘’On a une idée plus précise des quinze mesures annoncées par le président de la République lors de son allocution du 31 décembre dernier. Le projet de loi constitutionnelle respecte bien les engagements pris par Macky Sall sur la réduction de son mandat et le renforcement des pouvoirs de l’Assemblée nationale’’, écrit ce journal.

‘’Le président de la République a mis fin à la polémique sur sa volonté de réduire son mandat et d’organiser un référendum. Le doute n’est plus permis, car il a saisi officiellement le Conseil constitutionnel et l’Assemblée nationale pour recueillir leur avis en leur soumettant le projet de révision constitutionnelle. D’ailleurs, le document est rendu public’’, signale L’As.

Ce faisant, ‘’Macky Sall habille sa parole’’, souligne L’Observateur. Selon un constitutionnaliste interrogé par Le Populaire, à partir du moment où le président de la République ‘’a choisi de +passer par l’article 51, il va soumettre ce projet au peuple. On va passer au référendum+’’.

Mais en attendant son adoption et sa soumission à référendum, ‘’le projet de révision de la Constitution prévoit que le mandat présidentiel est de 5 ans et s’applique au mandat en cours. Macky Sall tient ainsi sa promesse électorale. Sous réserve de l’avis du Conseil constitutionnel et, éventuellement, des résultats du référendum’’, indique Le Quotidien.

‘’Dans le projet de révision de la Constitution rendu public hier, le président de la République confirme son option pour le quinquennat qu’il compte appliquer au mandat en cours’’, constate à son tour Walfquotidien.
Ce journal ajoute cependant que "Macky Sall veut également exclure de la course à la présidentielle tous les Sénégalais âgés de plus de 75 ans."


Lundi 18 Janvier 2016 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.