contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LES QUOTIDIENS S’INTÉRESSENT À LA VOLONTÉ DE L’OPPOSITION DE BLOQUER L’ASSEMBLÉE



Les quotidiens reçus vendredi à l’APS s’intéressent largement à la volonté de l’opposition de bloquer le fonctionnement de l’Assemblée nationale, à la suite des divergences nées au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) pour le leadership du groupe parlementaire des Libéraux et démocrates.



La formation du groupe parlementaire de l’opposition, dans le cadre du renouvellement des instances de l’Assemblée nationale, oppose deux camps du Parti démocratique sénégalais (PDS), la formation de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Modou Diagne Fada, président sortant dudit groupe, et la députée Aïda Mbodj, soutenue par Me Wade, en étaient venus à se prévaloir de la même appellation et ont déposé des listes formées de parlementaires que les deux camps se disputaient.

Devant cette confusion, le bureau nouvellement élu de l’Assemblée nationale a été chargé de cette affaire et a tranché en faveur de Modou Diagne Fada, qui a été finalement exclu du PDS.

’’Privée d’un groupe parlementaire, l’opposition organise la riposte’’, selon Le Quotidien, qui souligne que le PDS et ses alliés ‘’annoncent un blocus’’ de l’Assemblée nationale.

’’Il n’est pas question que des séances plénières se tiennent à l’Assemblée tant que Modou Diagne Fada n’est pas remplacé par Aïda Mbodj à la tête du groupe parlementaire des Libéraux et démocrates. C’est l’annonce faite hier (mercredi) par le Front de l’opposition lors d’un point de presse tenu au siège du parti Rewmi à Yoff’’, rapporte le journal.

Le Populaire aussi souligne que l’opposition ‘’veut bloquer l’Assemblée’’. Dans le journal, le député Mamadou Diop Decroix déclare : ‘’Tant que cette forfaiture n’est pas réparée, nous nous opposerons à toute tenue de séance à l’Assemblée’’.

Sud Quotidien note que l’opposition ‘’durcit le ton’’ et relève que l’on s’achemine ‘’vers une paralysie de l’Assemblée’’. ’’Le cadre de concertation de l’opposition menace de bloquer la tenue de toute séance plénière de l’Assemblée nationale si le Groupe parlementaire dirigé par Aïda Mbdji n’est pas reconnu (…..)’’, écrit Sud.

Pour Walfadjri, ’’la crise au PDS grippe la machine’’ de l’Assemblée. ’’La crise qui secoue le PDS entrave le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Les commissions, qui émanent des groupes parlementaires, et qui devaient être installées au lendemain de l’élection du président (de l’Assemblée) et du bureau, ne sont pas encore effectives’’, note Walf.

Et le journal ajoute que l’opposition ’’ne compte pas fléchir dans son combat pour réhabiliter le groupe parlementaire des Libéraux et démocrates avec comme président Aïda Mbodji’’.

Loin de la politique, Enquête fait une plongée au cœur de la polygamie. ‘’La polygamie a encore de beaux jours devant elle au Sénégal. Selon le dernier recensement général de la population, la pratique concerne 3 millions d’homme et 6 millions de femmes (…)’’, écrit Enquête.

Le journal livre ’’le quotidien infernal’’ de certaines coépouses, rythmé par les quolibets, les bagarres, la jalousie extrême.


Vendredi 23 Octobre 2015 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.