contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



LETTRE OUVERTE DE DIAMIL FAYE A MONSIEUR NDOFFENE FALL



Cher Ndoffene,
Vous avez été un très grand footballeur connu et reconnu partout au Sénégal et vous faites partie de cette génération de footballeurs sénégalais qui m’ont beaucoup rêvé et fait aimer le football.



LETTRE OUVERTE DE DIAMIL FAYE A MONSIEUR NDOFFENE FALL
En 2013 quand vous m’avez demandé mon soutien pour être élu Président de la Ligue Pro, je vous ai répondu, entre 4 yeux et en toute sincérité, que vous n’aviez pas les qualités requises pour diriger le football professionnel sénégalais. Votre passage à l’Emission « Aire de Jeu » de ce soir me conforte dans mes propos de 2013. Ce soir, vous avez confirmé devant tous les sénégalais, la malhonnêteté qui vous anime depuis le début du conflit qui mine notre club. Comment pouvez-vous répondre au journaliste qu’en tant que membre de la Ligue Pro, vous ne pouvez-vous prononcer sur une affaire encore pendante et, par la suite, passer un quart d’heure à défendre la Fédération et à menacer et à critiquer la chambre nationale de résolution des litiges ? Mais de quel droit grand Ndoffene ?
Vous dites que la chambre ne devait jamais empêcher le ballon de tourner! Normal venant de vous car ça ne tourne certainement plus rond dans votre tête. Avez-vous peur de la vérité ou avez-vous tout simplement peur que le modèle transparent et performant du Guediawaye FC fasse disparaitre des gens comme vous qui pensent plus à leur intérêt que celui du football ? Les 600 000 habitants de Guediawaye dont vous parlez et dont vous vous souciez, les connaissez-vous? Savez-vous ce qu’ils pensent de leur club et surtout ce qu’ils souhaitent pour leur club?
Ah excusez-moi grand Ndoffene, vous croyez tout savoir sur cette affaire comme vous l’avez dit à l’antenne mais je vais vous informer au moins d’une chose : contrairement à votre déclaration tendancieuse Guédiawaye FC paie 50 000 FCFA pour chaque match joué à domicile pour la location du stade et, dehors des créneaux d’entrainement accordés gratuitement, nous payons toute heure supplémentaire au même titre que l’équipe de footballeurs des tailleurs ou coiffeurs du coin. Avec tout ça, vous pensez que nous n’avons que des charges salariales à gérer? Venez nous voir et je vous ouvrirai nos comptes avec plaisir et vous comprendrez ce qu’est l’organisation administrative, financière, technique, logistique, etc.
Je vous remercie aussi de nous avoir informés que la décision de la FSF du 23 novembre 2017 a été prise par son comité exécutif! Puis que vous savez tout, merci de nous donner le jour de la réunion de ce comité exécutif ainsi que le PV. Après tout, le Comité Exécutif est-il au-dessus des lois ? Non ! Non ! Grand Ndoffene vous êtes décevant et vous êtes tombé trop bas pour être ramassé, même à la pelle ! Grand Ndoffene, pourquoi voulez-vous précipiter les choses alors que l’affaire est encore pendante dans l’une des chambres juridictionnelles ? Je pourrais imaginer la réponse mais je préfère vous renvoyer à Jean-Claude Delamétherie qui disait justement "La prudence ordonne que dans toutes occasions on ne précipite rien."
Pendant que j’y suis, je pense que vous avez peur car vous savez très bien qu’un dirigeant de club ne peut être agent de joueur et vous l’êtes. Vous savez et je sais et on en reparlera après tout ça!
Vous avez le droit de choisir la voie de la médiocrité et de l’opacité mais, de grâce, restez sur votre chemin et laissez continuer sur celui de l’excellence et du modernisme.
Diamil Faye, Président
Guédiawaye FC

PiccMi.Com

Mardi 9 Janvier 2018 - 08:05



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.