contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



LOCALES 2014 : Quand la politique devient un « business »





LOCALES 2014 :  Quand la politique devient un « business »
PICCMI.COM - Des manœuvres tous azimuts, fruits de divisions et d’alliances contre-natures, sont venues se greffer sur les dépôts des listes électorales, en perspective des prochaines consultations politiques, prévues le 29 juin prochain.

Des alliances quelques fois saugrenues ont vu le jour, fruit du désaccord ambiant qui prévaut au sein des organisations politiques. Les alliances contre-nature font ainsi légion. Des partis et coalitions de partis sortis de nulle part pour la plupart, se sont déchirés face au choc des ambitions.

D’ailleurs, le nombre de listes déclarées forcloses est très élevé. Sur ce point, c’est le parti présidentiel, l’Alliance pour la République (APR) qui aura payé le plus lourd tribut,.

Les exemples laissent à désirer, à Saint Louis, dix (10) candidats pour succéder à Bamba Dieye. dix (10) listes sont en compétition dans la commune de Louga. 98 formations prêtent à conquérir les communes de Thiès. 10 formations partent à l’assaut du département de Tivaouane. 80 listes sont notées à Grand Dakar. 107 prétendants recensés à Rufisque pour briguer à la tète de 12 postes.



Lundi 5 Mai 2014 - 08:21



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.