contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LUNDI 16 AOUT 2010 : Les sujets politiques en attraction dans la une des Journaux





LUNDI 16 AOUT 2010 : Les sujets politiques en attraction dans la une des Journaux
L’actualité politique est mise en exergue lundi par les quotidiens qui renviennent notamment sur la marche organisée samedi par l’opposition, pour protester contre les délestages et les inondations.

La coalition Bennoo Siggil Senegaal, regroupant l’essentiel de l’opposition dite significative, ‘’brave la canicule et mobilise’’, constate Le Quotidien, soulignant que les opposants se targuent ‘’d’avoir posé un jalon de son combat politique contre le pouvoir +en plein désarroi+ du président Abdoulaye Wade.’’

Selon le quotidien Thiey Le Journal, la marche, autorisée par le préfet, ‘’aurait drainé 900 personnes d’après la police tandis que du côté des organisateurs, on parle de plus de 3.000 manifestants.’’

‘’Guerre des chiffres autour de la mobilisation’’, renchérit Le Matin, avant d’ajouter que cette marche, partie de la Place de l’Obélisque pour aboutir au rond-point de la Poste de la Médina, ‘’n’a pas connu une forte mobilisation, selon certains.’’

Le Populaire et Sud Quotidien ouvrent sur l’avis de juristes interrogés sur la validité ou non, sous l’angle de la Constitution, de la candidature du président Wade à la prochaine présidentielle arrêtée pour 2012.

‘Wade ne peut pas se présenter en 2012’’, tranche Le Populaire, à partir notamment des éclairages apportés par El Hadj Mbodj et Pape Demba Sy, deux juristes éminents.

‘’Il y a épuisement des cartouches’’ de Wade qui, selon les textes, ‘’ne devrait pas pouvoir se présenter en 2012’’, dit le premier. ‘’Wade a terminé ses mandats’’, et ne ‘’peut prétendre à un troisième mandant. Lui-même le sait’’, dit Pape Demba Sy.

Sud Quotidien résume la quintessence du débat, en titrant à sa une : ‘’Wade +disqualifié+ par l’esprit de la Constitution’’. Mais, il ‘’va essayer de faire rétroagir la loi pour avoir un mandat de 7 ans’’, prévient le professeur Babacar Guèye, cité par le même journal.

Selon L’Office, le président de la communauté rurale de Touba, nouvellement installé à ce poste, ‘’inquiète le palais’’ de la République, en raison de sa proximité supposée avec l’ancien Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale Macky Sall, actuellement dans l’opposition.

Les ‘’accointances’’ du nouveau PCR ‘’avec des leaders républicains comme Moustapha Cissé Lô et Macky Sall inquiètent. Ainsi, le libéral en chef (le président Wade), selon nos sources, jouera avec le temps, avant d’envoyer le sous-préfet valider la nouvelle équipe.’’

A la une de Rewmi quotidien, le premier responsable de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL), structure de jeunes du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) Mamadou Lamine Keïta demande à ses adversaires de ‘’tomber le masque…’’

‘’Je les ai identifiés’’, assure Keïta, par ailleurs ministre de la Jeunesse, dont la présence au sein de l’UJTL semble contestée par un groupe appartenant à la même structure, qui invoque une question d’âge.

Walf Grand-Place, entre société et culture, s’intéresse à la position d’un guide religieux concernant la parité aux fonctions électives, dont le texte a été récemment voté par le Parlement (Assemblée nationale et Sénat), à la satisfaction notamment des organisations féminines.

‘’La parité n’est pas de l’actualité’’ et ‘’ceux qui en font un débat ont d’autres motivations’’, puisque ‘’l’islam s’est toujours levé pour la parité’, soutient Serigne Cheikh Mbacké Laye de la confrérie des layènes.

Sur un tout autre sujet se rapportant néanmoins à la politique, le maire de Dakar, Khalifa Sall, juge ‘’injuste et incohérente’’ la décision de l’Etat de retirer la taxe sur l’électricité qui revenait aux collectivités locales.

‘’Les ravages de Senchim sur les populations’’ de Thiaroye-sur-mer sont à la une du quotidien Kotch, qui cite l’inhalation de produits toxiques, diverses maladies, ainsi que des maisons abandonnées.

Le départ de Mamadou Niang de l’Olympique de Marseille (OM, Ligue 1 française) pour Fenerbahce est à la une des quotidiens sportifs, à l’image de Walf Sports.

‘’Des belles années au divorce’’, titre le journal. Il note qu’en cinq saisons, ‘’Niang a connu les périodes difficiles, du mal et les jours heureux du buteur-miracle. Il part en pleine gloire, envers et contre toutes les positions’’.

APS

Lundi 16 Août 2010 - 21:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.