contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La BCEAO dément les rumeurs sur de faux billets et 10 000 et 5000 FCFA et menace ses initiateurs–



La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à travers un communiqué sur son portail web www.bceao.int, déplore des informations malveillantes sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’existence « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 FCFA et 5 000 FCFA » et de différences sur les dimensions de ces billets.



La BCEAO dément les rumeurs sur de faux billets et 10 000 et 5000 FCFA et menace ses initiateurs–
La diffusion de ces messages prend une certaine ampleur et crée déjà un début de psychose au sein des populations.
La BCEAO dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et rassure : « elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides ».
Pour éviter aux populations de tomber dans le panneau et de céder à l’affolement, elle les « invite à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux voies de communication officielles usuelles de l’Institut d’émission ».
A cet égard, elle rappelle que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet www.bceao.int, ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle.
Pour dissuader les personnes qui se livrent à cette pratique aux desseins inavoués, elle « se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires » à leur encontre pour « des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine ».
Agence Ecofin

PiccMi.Com

Samedi 6 Janvier 2018 - 12:42



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 13:04 Tensions de trésorerie : Boun DIONNE passe aux aveux


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.