contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La Banque africaine de développement lance une émission obligataire globale de référence de 2 milliards de dollars à 3 ans



La Banque africaine de développement, institution notée triple A par les agences de notation internationales (Moody’s/Standard &Poor's/Fitch), a exécuté mardi 13 mars, à Londres, un nouvel emprunt obligataire de référence de 2 milliards de dollars américains (EU) avec une maturité de 3 ans, arrivant à échéance le 22 mars 2021, avec un coupon 2,625%.



Cette transaction est la première obligation globale de référence émise par la Banque en 2018. Elle fait suite à l’emprunt obligataire de 2 milliards de dollars avec une maturité de 5 ans exécuté en novembre 2017, et est parfaitement alignée avec la stratégie de la Banque d’émettre des obligations plus liquides et de taille plus importante.
Aussitôt émise, la transaction a été largement sursouscrite, avec un carnet d’ordres atteignant un montant supérieur à 4,25 milliards de dollars. Plus de 80 investisseurs ont participé à la transaction, dont 6 nouveaux investisseurs pour la Banque, démontrant un placement diversifié sur le plan géographique et par type d’investisseurs. La qualité exceptionnelle du carnet d’ordres s’illustre par la forte participation des banques centrales et institutions officielles.
La Banque africaine de développement a choisi de tirer parti de l’environnement de marché positif et de l’écartement des swaps spreads pour lancer son premier emprunt obligataire de référence de l’année. La Banque a annoncé le mandat le mardi 13 mars à 14h50, heure de Londres, avec une indication initiale de prix autour de mid-swaps plus 1 point de base.
La transaction a été très favorablement accueillie dès son lancement. Les indications d’intérêts exprimées par des investisseurs de haute qualité se sont accumulées rapidement, de sorte qu’en fin de séance sur le marché américain, les indications d’intérêts excédaient 2 milliards de dollars (excluant les intérêts des chefs de file).
Le carnet d’ordres a ouvert officiellement le mercredi 14 mars à 8h, heure de Londres, avec un prix d’émission indicatif révisé à mid-swaps flat, 1 point de base en-dessous de l’indication initiale de prix, reflétant la forte progression de la transaction.
La dynamique s’est poursuivie au cours de la matinée avec un carnet d’ordres atteignant un montant supérieur à 3 milliards de dollars au bout d’une heure et 4 milliards de dollars (excluant les intérêts des chefs de file) vers midi, heure de Londres, permettant à la Banque de resserrer le prix d’émission à mid-swaps moins 1 point de base. Les investisseurs ont démontré leur fort engagement au travers d’une faible sensibilité au prix, tout au long de la transaction.
L’exécution finale de la transaction s’est déroulée à 16h50, heure de Londres, avec un rendement ré-offert de 2,661%, équivalent à une marge de 26,35 points de base au-dessus de l’obligation du Trésor américain de maturité 3 ans (CT3), 2,375% échéance mars 2021.

PiccMi.Com

Vendredi 16 Mars 2018 - 22:29



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.