contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La Mannshaft n'a pas été Serbie



Retournement de situation dans le groupe D et suspens relancé ! Alors que la première place semblait promise à l’Allemagne, la Serbie a fait mentir tous les pronostics en s’imposant 1-0 contre la Nationalmannschaft. Devant les 38 294 spectateurs du Nelson Mandela Bay Stadium, les hommes de Radomir Antic ont montré un tout autre visage que face au Ghana et se placent en sérieux outsiders pour le deuxième tour.



La Mannshaft n'a pas été Serbie
Partie sur les chapeaux de roues (4-0 contre l'Australie), l'Allemagne, peu en réussite vendredi, est redescendue sur terre en s'inclinant (0-1) contre la Serbie qui revit dans un groupe D dont toutes les cartes sont redistribuées avant Ghana-Australie, samedi. La Mannshaft, au jeu toujours alerte mais contrariée par des Serbes qui ont évolué près d'une heure en supériorité numérique, jouera sa qualification mercredi prochain contre le Ghana dans un final de poule beaucoup plus incertain que son statut et ses prestations pouvaient laisser augurer. Un arbitrage sévère, un penalty manqué et un manque de réalisme bien peu allemand ont eu raison des hommes de Joachim Low, tandis que la Serbie a inscrit un joli but, résisté aux assauts et manqué de peu d'aggraver la marque en fin de partie.

Sous le soleil et sur la pelouse finalement correcte de Port-Elisabeth, noyée par la pluie ces derniers jours, la partie s'est engagée sur des bases élevées mais aussi très engagées. Après à peine plus de vingt minutes de jeu, l'arbitre espagnol avait déjà sorti quatre cartons, deux pour chaque camp. M. Unidiano aura d'ailleurs un rôle important dans le film du match en expulsant Miroslav Klose à La 37e minute, pour un deuxième jaune qui ne s'imposait peut-être pas après un tacle illicite pas dangereux du meilleur buteur du Mondial 2006. Une décision en tout cas suivie immédiatemment d'une sanction au tableau d'affichage : sur leur première occasion, les Serbes ouvraient le score par Jovanovic, à la réception d'une remise de la tête de Zigic, parfaitement servi par un centre de Krasic (1-0, 38e).

Stojkovic détourne le péno

La Mannshaft n'a pas été Serbie
Confrontées à un scénario pareil, beaucoup d'équipes auraient baissé la tête. Mais loin de se résigner, l'Allemagne a au contraire affirmé un peu plus sa domination d'avant le but. Juste avant la pause, Khedira expédiait un missile sur la transversale de Stojkovic (45e+1), juste un aperçu de ce qui attendait l'ancien portier nantais, le héros du deuxième acte. D'abord bombardé par Schweinsteiger (54e) puis Podolski, alerté par özil à l'extérieur (57e) puis à l'intérieur de la surface (59e), le dernier rempart serbe se distinguait en détournant un penalty de ce même Podolski, consécutif à une main de Vidic dans la surface (60e). Il restait encore une demi-heure aux Allemands pour faire la décision, mais la fatigue et les contre-attaques serbes avaient raison de leur détermination. Jovanovic, le buteur, et Zigic touchaient à leur tour du bois (66e et 74e). La tortue, défaite 0-1 contre le Ghana dans le premier match, a (presque) rattrapé le lièvre.


Sources Lequipe.fr / France Télévisions


M.S.

Vendredi 18 Juin 2010 - 13:33



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.