contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La Roma réussit une folle remontada face au Barça



Nettement battue à l'aller au Camp Nou (1-4), l'AS Rome a réussi l'incroyable exploit d'éliminer le FC Barcelone, ce mardi en quart de finale retour de la Ligue des champions, au prix d'une remontée fantastique (3-0), dans un Stadio Olimpico en fusion.



Le match : 3-0
Un peu plus d'un an après avoir connu la joie extrême de réussir ce que personne auparavant n'avait réalisé, avec la mémorable remontada face au PSG (0-4, 6-1), le Barça a vécu l'exacte opposée, ce mardi en quart de finale retour de la Ligue des champions. Dans un Stadio Olimpico qui croyait dur comme fer à l'exploit, l'AS Roma a réussi l'impensable en renversant à son tour le club catalan (1-4, 3-0), méconnaissable.
Pour faire déjouer les statistiques (11% de chances de qualification au coup d'envoi) et le futur champion de Liga, Eusebio Di Francesco avait un plan : imposer une pression constante sur la défense blaugrana, garder le plus possible le ballon pour jouer dans le camp barcelonais, faire courir une équipe qui n'y est pas habituée et, surtout, tenter un maximum de tirs pour mettre toutes les chances de son côté. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la Roma a tout réussi.
Avec seize frappes dont dix en première période, un record cette saison face au Barça en C1, les partenaires de Daniele De Rossi ont surpris les joueurs d'Ernesto Valverde, sans réponse face à tant de fougue et d'énergie. Rapidement menés après l'ouverture du score de super Dzeko (6e, voir ci-dessous), les Catalans n'ont fait que souffrir tout au long de la rencontre. Seul Messi a répondu timidement sur deux coups francs non cadrés (10e et 40e). Mais à part ça ? Rien !
De l'autre côté, la Roma, avec ses mobylettes Florenzi et Kolarov sur les côtés, s'est procuré une tonne d'occasions (13e, 26e, 29e et 37e), jusqu'à faire céder une deuxième fois Ter Stegen sur penalty (57e). Inarrêtables sur leur lancée (68e, 69e et 79e), les Romains ont fini par obtenir ce qu'ils voulaient, à savoir le but de la libération, synonyme de qualification, marqué sur corner par Manolas (82e). Conclusion d'un chef d'oeuvre collectif que le Barça n'aurait jamais imaginé subir.
Le joueur : Dzeko en mode super-héros
Déjà auteur du but de l'espoir à l'aller, Edin Dzeko a encore fait très mal à la défense catalane. Dans le combat physique comme ballon au pied, en pivot comme en profondeur, l'attaquant bosnien a fait vivre un calvaire à Piqué et Umtiti, incapables de l'empêcher de passer ou de se retourner sans commettre de faute, comme sur le penalty indiscutable provoqué par le défenseur espagnol en seconde période (57e). Plus rapide, comme sur son but (6e), et plus fort dans les duels, Dzeko a littéralement tiré son équipe vers le haut. Quoi de plus normal face à l'équipe contre laquelle il a marqué le plus de buts désormais en C1 (3) ?
Lequipe.fr

PiccMi.Com

Mercredi 11 Avril 2018 - 00:44



Dans la même rubrique :
< >

Réagissez à cet Article

1.Posté par dada le 11/04/2018 17:39


3 jeunes filles (1-SIARA 2-EVA 3-JULLIETTE ) très sensuelles et pleines de feeling
vous propose des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir 784219579 / 781701388 / 781701382
MASSAGE SIMPLE
MASSAGE SENEGALAISE
MASSAGE AMERICAINE
MASSAGE BODY BODY
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.