contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La Sénégalaise Amie Ndiaye Sow nommée Directrice régionale de UBA



Amie Ndiaye Sow, Administrateur Directeur Général de UBA Sénégal, a été Directrice régionale en charge de trois filiales d’Afrique de l’Ouest de l'institution financière, annonce cette dernière dans un communiqué dont APA a obtenu copie jeudi.



«Mme Amie Ndiaye Sow précédemment Administrateur Directeur Général de UBA Sénégal, vient d’être promue au poste de Directeur Régional en charge de 3 filiales d’Afrique de l’Ouest. Sa nouvelle nomination a pris effet le 1er mars 2018 et l’amènera à superviser les activités d’UBA au Sénégal, en Guinée Conakry et au Mali où le Groupe UBA Plc vient d’ouvrir sa nouvelle filiale», informe le communiqué émanant du service communication et marketing d’UBA Sénégal.
Avant sa nomination au poste de Directeur Régional de la Zone 2 de l’Afrique de l’Ouest, Mme SOW gérait depuis 2013 la filiale du Sénégal en tant qu’Administrateur/ Directeur Général.
Elle capitalise plus de vingt années d’expérience professionnelle dans le secteur bancaire en tant que gestionnaire des risques et développeur sur les marchés d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est. Son expérience couvre plusieurs domaines d’intervention, allant de la Banque institutionnelle, à la Banque de détail ainsi que la structuration financière et la supervision des placements par emprunt public.
«C'est une excellente opportunité pour moi de servir la Banque, à travers l'Afrique de l'Ouest. Mon objectif premier sera de développer davantage les filiales dont j’ai la charge et de stimuler une véritable synergie entre les économies concernées. En installant des Directions régionales, UBA vise à introduire plus d'efficience, en rapprochant les filiales de la sphère des décisions», a réagi Mme Sow, citée par le communiqué.
APA

PiccMi.Com

Jeudi 8 Mars 2018 - 13:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.