contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


La belle histoire du jour : ils meurent le même jour , à quelques heures d'intervalle après 62 ans de mariage


PICCMI.COM- Don (90 ans) et Maxine (87ans) étaient inséparables. Ce couple de Californiens s'est éteint quasiment main dans la main après 62 ans de mariage.




La belle histoire du jour : ils meurent le même jour , à quelques heures d'intervalle après 62 ans de mariage
Ils sont restés ensemble jusqu'à leur dernier souffle. Don, 90 ans, et Maxine, 87 ans, se sont éteints à quelques heures d'intervalle après 62 ans de vie commune. Ce couple d'Américains de Bakersfield, en Californie, s'était rencontré au début des années 50 lors d'une partie de bowling. Six mois plus tard, Don demandait Maxine en mariage. Ils se sont dit "oui" en 1952.

Depuis, rien n'a pu les séparer, pas même la vieillesse et la maladie. Don a dû être hospitalisé début juillet en raison d'une fracture de la hanche. Son état général s'est alors brusquement détérioré. Dans le même temps la santé de Maxine - atteinte d'un cancer depuis quelques années - a également décliné d'un coup, rapporte ABC News.

"Je savais que ça devait arriver"

Persuadée que ses grands-parents voudraient être côte à côte dans ces moments difficiles, leur petite-fille a aménagé une chambre médicalisée dans la maison de famille pour les réunir. "Dans mon cœur, je savais que ça devait arriver. Grand-mère et grand-père sont censés être ensemble, et grand-mère et grand-père vont mourir ensemble", a expliqué la jeune-femme sur Kero-TV, une filiale d'ABC.

Le couple a ainsi pu passer ses derniers moments main dans la main. Le coeur de Maxine s'est arrêté un matin de la fin du mois de juillet. Quatre heures après, Don soufflait son dernier soupir.

Don et Maxine chez eux en Californie.
Don et Maxine chez eux en Californie.

Metronews.fr





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.





Les plus récentes



TWITTER