contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La chronique sport de Ndobine / Affaire Guédiawaye FC : le coup de grâce à la Ligue pro





Photo d'illustration
Photo d'illustration
Décidément, le monde du football professionnel sénégalais vit une saison dantesque. La page de l’Union Sportive de Ouakam n’est point tournée. Et une autre affaire, tout aussi brûlante, vient assombrir davantage un tableau déjà noir. En effet, la Chambre de recours de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a exhumé hier le Guédiawaye FC de Djamil Faye. L’ex banni est miraculeusement lavé à grande eau dans le différend qui l’oppose, depuis plusieurs mois, à Pape Thialis Faye pour le contrôle de l’équipe de la banlieue. Mais le contentieux n’est pas encore vidé car le camp débouté projette d’interjeter appel.

Cette fraîche décision casse celles rendues le 23 novembre 2017 par la FSF et le 10 janvier 2018 par la chambre nationale de résolution des conflits en faveur de Thialis dont la formation dispute actuellement le championnat d’élite. 14ème au classement, Guédiawaye FC compte 7 défaites et 3 nuls en 10 matchs. Comme il en a le droit, Djamil Faye peut décider de ne pas endosser ces résultats. Au cas échéant, les conséquences seraient terribles pour la Ligue 1. Si le déroulement de la compétition a été impacté par la réintégration forcée de l’USO, la confirmation de cette hypothèse ferait de notre championnat un véritable capharnaüm.

La «validation de l’engagement de JAPPO SA au profit de Guédiawaye FC» fragilise la Ligue pro et par ricochet la FSF qui, visiblement, sont dépassés par les évènements. Du fait d’une mauvaise gestion des dossiers de l’USO et de GFC, ces deux structures voient leur crédibilité s’effriter comme peau de chagrin. A coup sûr, ces litiges inédits feront date et montrent l’impérieuse nécessité d’avoir à la tête de nos instances des hommes et des femmes capables de sortir le grand jeu dans des situations critiques. Hélas, on ne peut pas en dire autant aujourd’hui.


Mercredi 14 Février 2018 - 13:24



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.