contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La chute de Ben Ali et l’incendie du Lamantin Beach en exergue



La chute du président tunisien Ben Ali et le violent incendie qui a ravagé le Lamantin Beach à Saly font la une d’une bonne partie des quotidiens dakarois parvenus samedi à l’APS.



La chute de Ben Ali et l’incendie du Lamantin Beach en exergue
’Le chômage et la flambée des prix emportent le président tunisien Ben Ali : avis de tempête sur l’Afrique’’, titre Le Quotidien, qui précise que c’est ‘’le Premier ministre Mohamed Ghannouchi (qui) assure l’intérim de la Présidence’’.

A l’image du Quotidien, la Sentinelle semble lui aussi redouter un effet de contagion sur le continent africain, après la chute du président Ben Ali. Notant que l’ex-homme fort de Tunis a été ‘’emporté par un tsunami politique’’, le journal évoque la ‘’crainte d’un effet boomerang en Afrique’’.

Dans la même foulée, Le Populaire titre : ‘’La contestation populaire précipite la chute de l’autocrate : leçon tunisienne après la fuite de Ben Ali’’’. Citant le journaliste sénégalais Mame Less Camara, le journal souligne que ‘’+c’est aussi une leçon pour tous les pays+ parce qu’aucun pouvoir ne peut résister à une furie populaire+’’.

Le journaliste Yoro Dia estime pour sa part que ‘’nul pouvoir ne peut résister à la furie populaire’’, ajoutant que ‘’si tu tiens le peuple par la terreur, le jour où les gens découvriront que tu es un tigre de papier, c’est fini’’.

‘’Après 23 ans de règne en Tunisie : Ben Ali en fuite’’, informe de son côté le Matin, expliquant que c’est ‘’sous la pression de l’armée’’ qu’il a quitté le pays ‘’vers une destination inconnue’’.

Le journal indique qu’’’il serait parti à bord de son yacht personnel vers une destination inconnue, peut-être la Libye (…)’’.

Sous le titre ‘’le président Ben Ali fuit la Tunisie’’, l’Office estime que ce pays ‘’vient de vivre un tournant décisif dans son idéal collectif de recherche de la démocratie.

La presse quotidienne évoque aussi largement l’incendie qui a dévasté Le Lamantin Beach à Saly. ‘’Le Lamatin Beach entièrement ravagé par un incendie’’, titre Le Journal Thiey. Cet hôtel, qui l’un des ‘’plus beaux et les plus prisés de la station balnéaire de Saly n’existe plus’’, note le journal, précisant qu’’’il a été balayé de la carte du site touristique par un incendie d’une rare violence qui s’est déclaré hier aux environs de 13 h 00 mn’’.

Relevant que ‘’132 cases, 35 bungalows’’ et ‘’le restaurant’’ sont partis en fumée, L’Observateur titre : ‘’Le jardinier de Wade dans le collimateur des enquêteurs’’. Le journal précise que ‘’selon les premiers éléments de l’enquête, le feu proviendrait de la maison de Me Wade où le jardinier brûlait de l’herbe sèche’’.

Livrant ‘’tous les détails sur un incendie suspect’’, le Point du jour signale que ‘les gardiens de la villa du président Wade’’ ont été arrêtés’’. Le journal précise que les dégâts sont ’‘estimés à plus de cinq milliards de Fca’’, ajoutant que ‘’plus de 200 employés (sont) envoyés au chômage’’.

Sur un tout autre plan, le Soleil informe que ‘’le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et le vice-Premier ministre chinois Hui Liangyu, ont signé, hier (NDRL : vendredi), à la Primature deux accords et deux lettres d’échange pour plus de 50 milliards de francs CFA portant sur l’énergie et l’agriculture’’.

D’après le Soleil, ‘’le montant permettra d’améliorer et de stabiliser la qualité de l’électricité pour 300 000 foyers mais aussi de booster l’agriculture’’.

Evoquant le ‘’refus’’ du ministre de la Coopération internationale et des Transports aériens de ‘’renouveler les licences de deux compagnies aériennes’’, l’As écrit a sa une que ‘’Karim +sabote+ SN Brussels et Air Mauritanie’’.

Sur un autre plan, Rewmi Quotidien croit savoir que ‘’malgré les cris d’orfraie d’une certaine classe politique, et tous les reproches faits à son leader, Karim Wade, la Génération du concret a, semble-t-il, bel et bien fini de prendre le pouvoir au sein de la mouvance présidentielle’’, expliquant qu’’’on retrouve en effet ses membres dans toutes les positions de l’Administration (…), à l’Assemblée nationale, au Sénat et au Conseil économique et social’’.

Walfadjri a lui mis l’accent sur ce qu’il qualifie de ‘brouille’’ entre l’ex-secrétaire général de la Présidence de la République et le chef de l’Etat. ‘’Ce que Aminata Tall reproche à Wade’’, titre le journal.

Notant que ‘’l’insécurité favorise le vol de bétail et les coupes de anarchiques de bois’’, Sud Quotidien indique que c’est la ‘’razzia en Casamance’’.

Sur un tout autre aspect, Walf Sports informe que ‘’c’est la fin du feuilleton Demba’’, expliquant que ‘’le bras de fer qu’il avait engagé contre Hoffenheim pour se faire transférer, l’international sénégalais l’a finalement gagné’’.

Selon le journal, ‘’il vient se signer à Stocke City, pour un contrat dont la durée n’a pas été révélée’’.

Agence de Presse Senegalaise

Samedi 15 Janvier 2011 - 11:31



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.