contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La convocation d’Aïda Ndiongue à la CREI en exergue



Les journaux reçus vendredi à l’APS évoquent la convocation d’Aïda Ndiongue à la Cour de répression de l’enrichissement Illicite (CREI), ce matin, et les salves du Premier ministre Mohamad Dionne contre Idrissa Seck.



La convocation d’Aïda Ndiongue à la CREI en exergue
Relaxée après 18 mois de prison, ‘’Revoilà Aïda Ndiongue à la CREI’’, souligne Sud Quotidien qui écrit : ‘’l’ex-sénatrice, relaxée purement et simplement par la chambre correctionnelle le 28 mai dernier n’aura pas le temps de savourer sa liberté. (Elle) est convoquée à la CREI dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis’’.

L’As note que pour ‘’clouer Aïda Ndiongue au Sénégal, le parquet spécial a fait un réquisitoire le jour de la relaxe’’. Le journal qui titre ‘’les dessous d’une convocation’’ explique : ‘’ (….) le parquet spécial a demandé qu’elle soit placée sous contrôle judiciaire (….)’’.

''Aïda Ndiongue marche vers le contrôle judicaire’’, selon le journal Le Quotidien qui signale que le Premier ministre ‘’attaque’’ Idrissa Seck lors de journées économiques de Thiès.

Le Quotidien note que venu procéder au lancement des travaux de la 4e édition des journées économiques de l’ouest, le Premier ministre ‘’n’a pas raté, jeudi, Idrissa Seck qui est en tournée à Ziguinchor’’.

‘’Le gouvernement, mon gouvernement travaille comme le pays travaille. Je voudrais saisir cette tribune pour dire une chose et je le dis ici à Thiès, parce que certains disent que le pays est en panne, que le gouvernement est incompétent. Ce n’est pas vrai !’’, a déclaré Mohamad Dionne.

‘’Tu ne peux pas être ici, demain au Fouta pour dire que les gens ne travaillent pas. C’est irresponsable de la part d’un ancien Premier ministre de s’attaquer à un Premier ministre’’, a encore dit Dionne.

Pour Le Populaire, ‘’le PM s’énerve et clashe Idy’’. Le PM a même oublié de déclarer ouverte la cérémonie de lancement qu’il présidait, relève le journal. Selon Le Témoin au quotidien également, ‘’le PM tacle Idy chez lui’’.

En justice, les journaux rapportent les propos de Viviane Wade lors de la conférence de presse des avocats de Karim Wade suite à l’Avis du Groupe de travail de l’ONU demandant la libération de M. Wade.

‘’Je souffre de voir dans quoi tombe le Sénégal’’, a déclaré Viviane Wade qui ajoute : ‘’Je vois qu’on commence à avoir honte. C’est une situation catastrophique à laquelle nous assistons’’, rapporte Le Populaire.

Enquête aussi ouvre avec ces propos de Mme Wade : ‘’Je souffre’’.


Vendredi 5 Juin 2015 - 09:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.