contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La déclaration de Rewmi contre le régime en exergue



La sortie du parti Rewmi de l'opposant Idrissa Seck contre le régime de Macky Sall, est un des sujets en exergue, dans les journaux reçus mardi à l’APS.



La déclaration de Rewmi contre le régime en exergue
Concernant la tournée de leader de Rewmi, Le Témoin au quotidien affiche à sa Une : ‘’Idrissa Seck charge Macky Sall’’. ‘’Rewmi a dressé un premier bilan de la récente tournée de proximité d’Idrissa Seck dans les localités des départements de Matam, Ranérou, Kanel, Kédougou, Saraya, Salémata, Tambacounda, Goudiry’’, écrit le journal.

‘’L’appréciation donnée est sans nuance : +les changements promis par le régime de Macky Sall pour les populations ne sont pas visibles+. L’ancien Premier ministre de noter que +les populations ont été abandonnées et privées de tout+’’, ajoute la publication.

Pour Le Populaire, ‘’Idy (dimunitif d'Idrissa Seck) sort la cravache’’, tandis que La Tribune affiche : ‘’Macky est incapable’’, selon le leader de Rewmi.

Pour sa part, Walfadjri signale que ‘’Idy envoie un zéro pointé à Macky’’.

En politique toujours, Sud Quotidien évoque la ‘’prolifération de formations politiques au Sénégal’’ en titrant : ‘’250 partis pour 13 millions d’âmes’’.

‘’Plus de 250 partis légalement constitués pour moins de citoyens et seulement 5 millions d’électeurs : la prolifération des formations politiques a fini de relever le paradoxe du modèle démocratique sénégalais même si cette profusion est loin d’être atypique dans le continent africain (…)’’, écrit Sud.

Dans le même journal, Abdoulaye Wilane du Parti socialiste (PS) déclare que ‘’la démocratie, c’est le pluralisme, mais le pluralisme n’est pas l’anarchie’’.

Enquête aborde les problèmes de changement climatique et de l’érosion côtière, avec cette alerte : ‘’La petite côte se meurt’’.

La zone fait face aux phénomènes de maisons effondrées, à la disparition de plages, selon le journal qui déplore ‘’la réaction timide de l’Etat’’, explique le journal.

Dans sa livraison du jour, L’As aborde les maisons conventionnées et souligne que les bailleurs réclament deux milliards de francs à l’Etat.

Walfadjri sonne ‘’l’alerte dans la justice’’ en annonçant que ‘’Les magistrats désertent le prétoire’’. Selon le journal, ‘’ils ne sont plus que 512 magistrats pour plus de 13 millions d’habitants’’.

‘’Juges et procureurs quittent de plus en plus les juridictions pour devenir des commis de l’Etat en investissant l’administration et les organismes internationaux. Conséquence : surcharge de travail et lenteurs dans le traitement des dossiers’’.

Le Soleil s’intéresse à la visite des ministres Amadou Ba (Economie et Finances) et Mansour Faye (Hydraulique) à Matam en titrant : ‘’Une délégation ministérielle à l’écoute des doléances des Matamois’’.

Le journal annonce qu’un château d’eau de 200 m3 sera bientôt construit à Agnam Civol.


Mardi 19 Mai 2015 - 09:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.