contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La libération de l'ancien DG de l'ASER résume l'actualité



PICCMI.COM- Les quotidiens de ce jeudi traitent principalement de la libération de l'ancien directeur général de l'Agence sénégalaise d'électrification rurale (ASER) Modibo Diop dont il font dans le même temps état de la volonté de retourner à la politique.



La libération de l'ancien DG de l'ASER résume l'actualité

L'ancien directeur général de l'ASER a recouvré la liberté mercredi après avoir purgé une peine de 3 ans pour détournement de deniers publics portant sur 400 millions de francs CFA, rappelle Le Populaire. "Aussitôt libéré, Modibo Diop replonge dans la politique", affiche ce journal.

"Durant mes trois années d'emprisonnement, a dit M. Diop cité par le même quotidien, j'ai toujours eu un bon moral. Aujourd'hui, mon moral ne peut se porter que mieux, sachant que justice a été faite et que désormais je suis libre (…) Je peux continuer toutes mes activités politiques, professionnelles et civiques dans ce pays pour servir le sénégalais".

"Je vais faire des révélations", a renchéri Modibo Diop à la Une du quotidien La Tribune. "Le PDS d'en haut m'a envoyé en prison", a-t-il ensuite précisé, cité par le quotidien L'As. "C'est un Modibo Diop amer, mais décidé à tourner la page de son histoire et à pardonner ceux qu'il considère comme ses +ennemis+ qui retrouve les siens (…)", note ce journal.

Si l'on en croit Rewmi, il n'en compte pas moins solder ses comptes. "Des malintentionnés ont voulu me nuire", déclare en première page de ce journal celui qui dit avoir découvert "la vraie nature" de ses compatriotes. "La prison était un passage obligé dans ma vie", dit-il aussi, en annonçant vouloir poursuivre "sans tarder" ses activités politiques.

Plus précis, Direct Info affirme que "Modibo Diop descend dans l'arène politique ce dimanche", jour de démarrage de la campagne pour les locales du 29 juin prochain. Ce journal de noter, à son tour, que ce responsable politique à Colobane "a eu la désagréable surprise" de noter que pour l'essentiel, ses "amis" lui ont tourné le dos et ne sont pas venus le voir en prison.

Mieux, dans un entretien a accordé au quotidien Enquête, "l'ancien maire de Fass-Colobane-Gueule Tapée déballe et accuse une quinzaine de responsables libéraux de l'entourage de Wade" d'avoir "comploté contre lui 3 ans 5 mois 21 jours", soit tout le temps qu'il a passé en prison.

Pour le reste, la politique fait le menu d'autres quotidiens, à l'image de Walfadjri. Ce journal revient sur les "frustrations" et "ostracisme" dont fait l'objet la coalition Macky 2012, qui a porté la candidature de Macky Sall au premier tour de la présidentielle de mars 2012.

Cette coalition "semble en perdition et cherche un nouveau souffle en participant aux prochaines locales sous la bannière d'Alliance 2014. Aussi, beaucoup de leaders de Macky2012 accusent-ils le chef de l'Etat de les avoir trahis", écrit Walfadjri.

"En fait, poursuit le journal, tout indique que Macky Sall a attendu d'être au sommet pour donner un coup de pied à l'échelle qui lui a permis de monter. Pourtant, le chef de l'Etat sait qu'il ne pourra pas compter éternellement sur Bennoo Bokk Yaakaar qu'il semble préférer à sa coalition d'origine".

"Braconnage continu" à Thiès, affiche par ailleurs le quotidien Libération. Selon ce journal, le "clan" du maire de Thiès fait main basse sur les terres de cette région. "Après la zone industrielle et Poniène, précise-t-il, ils mettent la main sur 74% des terres de la MAC de Thiès destinées aux travailleurs".

Aps


Jeudi 12 Juin 2014 - 10:12



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.