contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La main noire qui sabote la Présidentielle : « Un Clan puissant du pouvoir veut bloquer le Bulletin Unique »





La main noire qui sabote la Présidentielle : «  Un Clan puissant du pouvoir veut bloquer le Bulletin Unique »
PiccMi.Com - Président du comité de veille et de suivi de l’audit du fichier électoral , Mazide Ndiaye , dans un entretien accordé au quotidien l’Enquête est monté au créneau en dénonçant un lobby intense d’un groupe très puissant qui siège au Palais. Leur objectif : Bloquer le bulletin unique.

« Il y’a quelqu’un du camp présidentiel ayant assez d’influence, ou quelques uns qui ne veulent pas qu’on applique le bulletin unique maintenant. Et eux, les plénipotentiaires, ils sont obligés de se désavouer en quelque sorte. » Répondant à la question de l’enquête à savoir qui est cette personne influente, Mazide Ndiaye de répondre : « Je ne sais pas. En tout cas, ceux qui les représentaient étaient à l’unanimité d’accord avec nous que le bulletin unique était la meilleure formule. Et quand on a revu le rapport dans son ensemble, tout le monde était d’accord y compris les cinq représentants de la mouvance présidentielle. Donc, s’ils sont obligés de revenir sur ça , il faut savoir. Ce sont des gens honnêtes, ils appartiennent à des partis. Des forces à l’intérieur du camp ont changé d’avis. C’est tout. »

Pour conclure Mazide Ndiaye de rappeler : « Avec le bulletin unique, on gagne du temps , car on ne confectionne qu’un seul bulletin. Alors s’il y’a 15 candidats, ca va prendre beaucoup de temps et couter beaucoup d’argent. »

PiccMi.Com

Mardi 18 Octobre 2011 - 15:04



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.