contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La pluie et ses conséquences à Dakar à la une des quotidiens du 19 Aout 2010



Les conséquences de la pluie diluvienne qui s’est abattue mercredi sur Dakar et sur une bonne partie du pays occupent les quotidiens parvenus jeudi à l’APS, au moins autant que le regain du débat sur la légalité ou non de la candidature du président Wade à la présidentielle de 2012.



La pluie et ses conséquences à Dakar à la une des quotidiens du 19 Aout 2010
De nombreux journaux font observer que les très fortes précipitations ont rendu impossible la circulation dans la capitale sénégalaise et endommagé de nombreuses infrastructures comme le tunnel de Soumbédioune, transformé en ‘’piscine artificielle’’, selon le quotidien L’Observateur.

‘’La pluie avale les chantiers de Wade’’, titre ce journal à sa une, notant dans ses pages intérieures que ‘’la pluie a encore bouleversé toute la ville, bloquant ainsi toutes les activités. Dans le centre-ville, à un jet de la place Washington, les gens (étaient) sous les immeubles’’.

‘’Dakar a vécu le déluge hier (mercredi)’’ , renchérit Thiey Le journal, précisant qu’avec 65 mm de pluie, ‘’les populations ont vécu un calvaire aussi bien sur la route qu’à domicile. En effet, sur les principales routes de la capitale (…), aucun véhicule ne pouvait passer’’.

‘’Une forte pluie, et Dakar en panne !’, s’indigne L’Office, qui écrit : ‘’70 millimètres suffisent pour que la capitale dakaroise, qui a bénéficié de beaucoup de milliards d’investissements ces dernières années, tombe en +panne+’’.

‘’Dakar +assiégée+ !’’, s’exclame à son tour Sud Quotidien, là où le quotidien Kotch fait observer les pluies ont également concerné ‘’tout le pays’’, avec 80mm à Matam (nord), 90 mm à Nioro (centre). Le journal ajoute que ces précipitations ‘’devraient continuer jusqu’à la fin du mois d’août, début octobre’’.

Une grande partie des quotidiens reviennent sur le débat suscité par la candidature du président Wade à la présidentielle de 2012, à la faveur de la réplique que des personnalités du pouvoir ont apporté à ceux qui contestent la légalité de ladite candidature.

Mercredi, au sortir d’un conseil interministériel consacré aux préparatifs du pèlerinage, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et le ministre des Affaires étrangères Me Madické Niang ont soutenu que le président Wade peut bel et bien se représenter pour un nouveau mandat.

La Sentinelle, Le Messager ainsi que le quotidien Express News rapportent tous les trois cette position du chef du gouvernement et de son ministre des Affaires étrangères. Ndiaye et Niang sont tous les deux des avocats de formation.

‘’Le PM et Madické Niang valident la candidature de Me Wade’’, note pour sa part Walfadjri, relevant que ces deux praticiens du droit ‘’ont en effet battu en brèche les arguments des professeurs de droit pour soutenir mordicus que Wade peut bel et bien aspirer à un troisième mandat’’.

Le Populaire souligne pour sa part que le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye ‘’récolte une volée de bois vert’’ de la part notamment de constitutionnalistes de l’université, après cette prise de position.

‘’De quelle légitimité scientifique peuvent disposer des censeurs insuffisamment imprégnés de la science constitutionnelle ?’’, se demande le professeur El Hadj Mbodj, alors que Moussa Tine, juriste autant que politique, brocarde : ‘’Le Premier ministre n’a qu’à lire la Constitution avant de dire des choses qu’il ne maîtrise pas’’.

Le Soleil s’intéresse à la hausse du riyal, qui fait que le coût du pèlerinage reviendra un peu plus cher cette année, alors que le quotidien L’As annonce que la Sonatel’’ a été épinglée’’ par les services des douanes de l’aéroport de Dakar et a dû transiger en versant 300 millions de francs CFA.

Le Matin ouvre sur la victoire finale des Lions du basket, vainqueur du tournoi de la zone qualificatif pour l’Afrobasket 2011 et les Jeux africains. ‘’En route vers le sommet’’, titre le journal, en parlant de l’équipe nationale.

‘’Hiérarchie rétablie !’’, s’exclame Le Soleil des Sports selon qui le Sénégal n’aurait jamais dû prendre part à ce tournoi. ‘’Il avait fallu une énorme erreur de casting avec le fantomatique coach américain Sam Vincent (…) pour plonger le Sénégal à une infamante 9e place qui lui avait valu d’en passer par le tournoi qualificatif…à deux de Bamako, il y a un peu plus d’un an’’, analyse le journal.

‘’Odyssée en vue pour les Lions’’, dont le vol spécial pour la RDC est incertain, titre Stades, à propos du match que les Lions doivent disputer contre leurs adversaires congolais, dans le cadre des éliminatoires de la Can 2012.

La lutte est à la une de Sunu Lamb et de Walf Sports qui s’intéresse aux jeunes lutteurs invaincus à l’issue de la saison 2009-2010. ‘’Les espoirs qui portent le danger’’, titre le journal, citant le nom d’un certain nombre de lutteurs qui ‘’se positionnent avec force’’ dont Elton, Tapha Tine et Papa Sow.

Le quotidien spécialisé Sunu Lamb fait parler Modou Lô au sujet de sa victoire contestée sur Baye Mandione qui a déposé un recours au Comité national de gestion de la lutte. ‘’Le CNG ne peut occulter ce que tout le monde sait déjà’’, déclare le lutteur.


APS

Jeudi 19 Août 2010 - 10:47



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.