contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La politique domine l'actualité



PICCMI.COM – La chronique quotidienne concernant le livre du colonel Abdoulaye Aziz Ndao a légèrement pris du recul sur les manchettes, la priorité étant donnée mardi à des sujets politiques.



La politique domine l'actualité
Sud Quotidien annonce que le président Macky Sall est "décidé à réduire son mandat de sept à cinq ans". "Macky [Sall] clôt le débat", titre-t-il à ce sujet. C’est une décision "ferme, résolue et irrévocable", rapporte le journal, citant un proche du chef de l’Etat.

Lors de la campagne électorale de 2012, Macky Sall avait promis, en cas de succès à l’élection présidentielle de la même année, de faire passer le mandat présidentiel de sept à cinq ans et de s’appliquer à lui-même cette mesure.

Pour sa part, Walfadjri évoque "la jonction Idy-Baldé-Khaklifa" pour la prochaine élection présidentielle. Il entrevoit "une entente porteuse des bases d’une prochaine coalition" du prochain scrutin présidentiel.

Ce journal fonde cette hypothèse sur la présence à Thiès de l’ancien ministre Abdoulaye Baldé, patron de l’Union centriste du Sénégal (UCS, opposition), lors de la cérémonie d’investiture de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, élu président du conseil départemental de cette localité.

Khalifa Ababacar Sall, le troisième élément de la "jonction" dont parle Walfadjri, s’est fait représenter à la cérémonie d’investiture de M. Seck par une délégation, selon le journal.

M. Sall, maire sortant de Dakar, pourrait sans anicroche reprendre le fauteuil puisque sa liste a remporté les élections municipales dans la capitale. Il est considéré par certains observateurs comme un potentiel candidat à la prochaine élection présidentielle.

Certains journaux continuent d’accorder la priorité à ce qu’on peut nommer "l’affaire du colonel Abdoulaye Aziz Ndao", du nom de cet officier de la gendarmerie.

Il est prié de quitter Rome – où il est en poste – pour rejoindre Dakar, "toutes affaires cessantes", selon le quotidien Libération, qui les autorités sénégalaises.

"Qui est le colonel Ndao ?" titre L’Observateur, qui présente "la face cachée" de cet officier de la gendarmerie.

Sur la base de "témoignages" recueillis ailleurs et certains "passages" contenus dans son propre livre, ce journal rapporte que l’officier est décrit comme "un ange pour les uns" et comme "un démon pour les autres".

Abdoulaye Aziz Ndao est rappelé à Dakar "pour enquête", selon Le Quotidien, qui annonce qu’"il sera mis aux arrêts de rigueur, le temps qu’il soit édifié sur son sort".

(avec Aps)


Mardi 22 Juillet 2014 - 09:02



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.