contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



La politique s’impose aux quotidiens du Vendredi 20 Aout 2010





La politique s’impose aux quotidiens du Vendredi 20 Aout 2010
L’actualité politique est abondamment traitée vendredi par les quotidiens qui s’intéressent en particulier aux sujets se rapportant au président Abdoulaye Wade, évoqués parmi une diversité d’autres points relevant du même domaine.

Le Messager et Le Soleil reviennent ainsi sur la question de la légalité ou non de la candidature du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, à la prochaine présidentielle, prolongeant un débat entretenu ces derniers jours par la classe politique et certains juristes.

Le premier des deux journaux cités ouvre sur la position du juriste Ousseynou Sow, selon qui les professeurs Pape Demba Sy et El Hadj Mbodj sont des ‘’propagandistes encagoulés’’. MM. Sy et Mbodj, qui enseignent tous les deux le droit à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, ont régulièrement soutenu qu’une candidature de Wade en 2012 serait en violation de la Constitution.

‘’Me Souleymane Ndéné Ndiaye droit dans le débat juridique’’, titre Le Soleil, en rappelant que le chef du gouvernement sénégalais, également juriste de formation, assure que la candidature de Me Wade ‘’sera bien recevable, c’est la loi qui le dit’’.

Le Soleil précise qu’après avoir tenu la même position, mercredi en marge d’un Conseil interministériel consacré aux préparatifs du pèlerinage à La Mecque, le Premier ministre ‘’réitère ses propos, cette fois-ci, avec arguments juridiques à l’appui’’, à travers un document.

A la une de L’Office, le professeur Arona Diouf, candidat déclaré à la prochaine présidentielle de 2012, demande au président Wade ‘’de cesser distribuer notre argent aux marabouts !’’. A ce rythme, selon lui, ‘’le futur président de la République trouvera les caisses de l’Etat vides’’.

Le secrétaire national aux élections du Parti socialiste (PS, opposition) Serigne Mbaye Thiam y va également de ses griefs contre le président de la République. ‘’Il n’y a pas pire régression que d’avoir des velléités d’installer son fils au pouvoir’’, déclaré le responsable socialiste à la une de La Sentinelle.

Rewmi quotidien s’intéresse notamment à la crise énergétique, vue par l’Alliance des forces de progrès (AFP, opposition) dont le porte-parole estime que le problème de la Senelec relève de la malgouvernace. Sur cette base, Hélène Tine soutient que ‘’c’est irresponsable’’ d’accuser l’opposition de faire de la question du déficit de l’électricité un fonds de commerce politique.

Thiey Le Journal annonce qu’un collectif de Mbacké-Mbacké’’, dignitaires de la confrérie mouride, veut servir de ‘’bouclier pour Modibo Diop’’, l’ex-directeur de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER). M. Diop est accusé de détournement présumé.

L’AS annonce que le gouvernement a été retouché à la faveur d’un décret signé par le président de la République. ‘’Kalidou Diallo (Education, Djibo Leyti Kâ (Environnement) et Ndèye Khady Diop (Famille) renforcés’’, précise le journal.

A côté de l’actualité politique, les quotidiens se font l’écho d’une variété de faits de société parfois traités en connexion avec l’actualité politique, à l’image du journal Le Quotidien rapportant que le ministre des Affaires étrangères Me Madické Niang a été ‘’délesté de dizaines de millions par ses fils’’.’’Ils se paient un 4x4 cash et une bamboula au Radisson Blu’’, ajoute le journal.

Le quotidien Kotch s’intéresse à la descente effectuée par le ministre de l’Intérieur Bécaye Diop dans la banlieue dakaroise, fortement touchée par les inondations. ‘’Malgré la situation urgente dans laquelle est plongée la banlieue dakaroise depuis plusieurs années, le ministre veut d’abord constater avant d’agir. En attendant, les populations devront se débrouiller’’, note le journal.

Sud Quotidien se demande si les Sénégalais vont franchir le pas en s’inscrivant résolument dans la promotion des céréales locales, alors que Walf Grand-Place raconte le raid nocturne des ‘’soldats’’ de Baay Niasse contre un individu mal intentionné qui se faisait passer pour le fils de ce guide religieux pour soutirer de l’argent aux gens.

Selon L’Observateur, Mbackiou Faye ‘’ressuscite’’ son projet de moquée à Gouye mouride dont la maquette a été présentée au nouveau khalife général des mourides. Il devra nécessiter des investissements de l’ordre de 18 milliards de francs CFA, selon ce quotidien.

Le Populaire rapporte qu’après l’affaire Zahia impliquant des joueurs de l’équipe de France comme Franck Ribéry, Michel Cougé, un ancien international français coéquipier de Platini chez les Bleus, a été déféré pour pédophilie. Il filmait ses ébats avec une mineure de 14 ans, précise Le Populaire.

Walfadjri revient sur les ‘’blocages’’ qui ont empêché jusque-là la création d’une Banque centrale africaine dont l’idée a été émise depuis 1965. ‘’Une telle institution jouerait un rôle déterminant dans la stabilité du système financier du continent, mais son avènement bute sur de nombreux obstacles comme l’absence de convergences des politiques macro-économiques des Etats’’, analyse le journal.

Alors que la saison de lutte vient de terminer, Le Matin revient sur cette discipline qu’il considère comme ‘’un créneau encore peu sur’’. La preuve, selon ce quotidien, sur 4110 licenciés en 2010, seuls 324 lutteurs sont ‘’actifs’’.

Pendant ce temps, Le Soleil des Sports ouvre une fenêtre sur les ‘’nouvelles stars de l’arène’’ en affichant à sa une les photos de lutteurs comme Gouye Gui, Garga Mbossé, Pape Mor Lô et Boy Niang 2. Tous ‘’sont jeunes, fougueux, et ont un bel avenir dans l’arène !’’, selon le journal.

A la une de Sunu Lamb, l’animateur Bécaye Mbaye demande au Comité nationale de gestion (CNG) de la lutte de ‘’libérer le peuple sénégalais’’ en prononçant le verdict définitif du combat ayant opposé Modou Lô à Baye Mandione. Ce dernier avait contesté la victoire de son adversaire et déposé un recours.

L’international sénégalais Mamadou Niang, récemment transféré de l’Olympique de Marseille (OM, Ligue 1) à Fenerbahce, est ‘’le nouveau pacha’’ du club turc, constate Stades.

De son côté, Walf Sports se projette sur le match devant opposer le Sénégal à la RD Congo, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012. ‘’Les Congolais commencent à espionner’’, annonce le quotidien sportif du groupe Walfadjri.

APS

Vendredi 20 Août 2010 - 13:42



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.