contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La politique se paie la Une des quotidiens sénégalais



La presse sénégalaise reçue mardi à APA fait un large écho de la politique avec la manifestation prévue demain par le Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) et ses alliés.



La politique se paie la Une des quotidiens sénégalais
«Décidé à manifester demain contre vents et marées : Wade accentue la pression sur Macky», titre L'As, relayant ces propos de l'ex-président : «Si Macky interdit notre manifestation, que tout le monde se retrouve devant le Palais».

«Wade menace d'envahir le Palais et lance le Fippu», écrit La Tribune à sa une. Dans ce journal, Me Wade promet de «mener la vie dure à Macky».

Pour Walfadjri, «Wade passe à la vitesse supérieure» avec «l'appel à l'armée, la fortune de Macky Sall, et la promesse d'un mercredi de feu».

Toutes choses qui font dire au Témoin que «Wade se radicalise malgré le OK de Macky au dialogue».

«Wade-Macky : Dialogue de sourds», titre Le Populaire. Le journal explique que «Macky pose ses conditions, Wade se radicalise et ouvre l'ère Fippu».

«Oui au dialogue, mais dans le respect de la séparation des pouvoirs», dit Macky Sall, dans Le Soleil.

Le Populaire informe également du retrait définitif du procès des avocats de Karim Wade qui récusent le président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

Parlant de ce conseil président présidentiel sur le riz, Le Soleil donne la parole au chef de l'Etat qui estime que l'autosuffisance est «un challenge largement à notre portée».

Pour ce faire, ce journal informe que 450 tracteurs seront réceptionnés d'ici fin mars et un fonds de garantie et de commercialisation du riz de la vallée sera mis en place.

APA


Mardi 3 Février 2015 - 08:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.