contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La politique, sujet dominant de l’actualité de ce Mercredi 8 Septembre 2010



La politique occupe une large place dans les quotidiens dakarois parvenus mercredi à l’APS qui ont aussi mis en exergue divers sujets de l’actualité sociale.



La politique, sujet dominant de l’actualité de ce Mercredi 8 Septembre 2010
Kotch indique que le président de la République, Abdoulaye Wade, est revenu de ses vacances en France avec le projet de couplage de l’élection présidentielle de février 2012 aux législatives prévues au mois de juin de la même année.

Le président Wade était pourtant ’’attendu sur la question de la recevabilité de sa candidature en 2012, les inondations, les coupures intempestives d’électricité et la cherté de la vie’’, rappelle le journal, ajoutant que ’’l’autre projet mûri par Me Wade est de ramener la suppléance du président de la République à l’Assemblée nationale’’.

Pendant ce temps, titre L’Observateur, ’’la bataille fait rage entre le PS et le PIT’’ au sujet de la candidature unique’’.

Le journal signale que le coordonnateur adjoint et porte-paroale de Vision socialiste, Moustapha Mbaye, a ’’adressé’’ mardi ’’une lettre incendiaire à M. Ibrahima Sène, responsable du PIT’’.

’’Wade à la recherche de son PDS’’, titre de son côté l’Office, relevant que malgré la déclaration de candidature du chef de l’Etat, son parti ’’traverse une zone de trouble’’. Selon le journal, ’’les grondements s’accentuent au point de faire douter le maître des céans’’.

De son côté, Walfadjri relaie la sortie du coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), contre le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye.

’’Farba Senghor fait la leçon à Souleymane Ndéné Ndiaye’’, titre le journal, expliquant que M. Senghor ’’n’a pas aimé que ses camarades de parti, le Premier ministre à leur tête, se soient déplacés pour assister à l’inauguration de la Télé Futurs Médias (TFM).

La sortie de Farba Senghor contre le Premier ministre fait aussi la une du matin. ’’Vous soutenez les ennemis de Wade’’, déclare-t-il à l’endroit de Souleymane Ndéné Ndiaye.

Et selon le Messager, le coordonnateur national du PDS a saisi l’occasion de sa rencontre avec la presse pour ’’évoquer la question du+traitement de l’information et la responsabilité des patrons de presse dans le respect des principes démocratiques qui régissent l’égalité des chances des candidats déclarés ou probables à l’élection présidentielle de 2012’’.

’’Traitement tendacieux de l’information contre le régime : Farba dénonce et interpelle le SYNPICS et le CORED’’, titre le journal.

Rewmi Quotidien a lui choisi de donner la parole à l’ancien président de l’Organisation nationale des droits de l’homme (ONDH), Maître Assane Dioma Ndiaye. ’’Il y a un déficit de culture démocratique au plus haut niveau de l’Etat’’, dénonce-t-il dans le journal.

Faisant bande à part, le Populaire informe que le président de la République, Abdoulaye Wade, a reçu mardi une délégation de ’’près de 600 imams’’ pour s’expliquer sur la décision du Gouvernement d’interdire la mendicité sur la voie publique.

’’Wade, les imams et les mendiants’’, titre le journal qui souligne que ’’l’Etat n’est pas prêt de lever la mesure d’interdiction de la mendicité dans les rues de Dakar et du reste du Sénégal’’.

Le journal révèle que ’’tous les imams, présents hier au palais de la République, ont reçu chacun un montant de 50 000 F’’, soit une enveloppe totale de 30 millions de francs.

Selon le Populaire, ’’Me Abdoulaye Wade a prévenu qu’il n’allait pas reculer, même s’il reste ouvert à toute réflexion qui pourrait aider à développer des mesures d’accompagnement de ces mendiants’’.

Le président Wade précise qu’’’avant de décider d’appliquer cette loi, il a discuté de la question avec l’essentiel des familles religieuses du pays’’.

Profitant de la fin du Ramadan, le soleil a quant à lui mis l’accent sur ’’les recommandations de l’Islam’’ au sujet de la zakat.

Le journal s’est entretenu à cet effet avec Ismaïla Ndiaye, imam raib de la Grande Mosquée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui rappelle que ’’tout musulman qui dispose d’un surplus de nourriture doit s’acquitter de la Zakat’’.

Le soleil est aussi revenu sur le message du khalife général des mourides, qui a invité les musulmans à ’’honorer la zakat’’.

Parlant de la liquidation du patrimoine de Baobab Invesstissement, l’Observateur signale des ’’manoeuvres autour de 40 milliards’’. ’’Le juge des criées du tribunal régional de Dakar, qui avait adjugé les hôtels au groupe bancaire Attijari, a ordonné hier, la revente’’, explique le journal, précisant que ’’la procédure est partiellement relancée’’.

L’As pour sa part révèle qu’’’à côté des dossiers du Port, du COSEC et du ministère de l’Enseignement, le parquet de Dakar a aussi transmis aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) un rapport d’audit incendiaire sur la gestion 2008 de l’Agence autonome des travaux routiers (AATR), devenue entre temps AGEROUTE’’.

Sur un autre plan, le Quotidien signale que ’’les travaux de construction de l’aéroport international de Blaise Diagne (AIBD) n’avancent pas au rythme que veut nous faire croire le directeur de cette structure, M. Mdodou Khaya’’.

Le journal indique que la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE), sous-traitant de Saudi Bin Ladin group dans la construction de l’aéroport de Ndiass réclame ’’des arriérés de paiement de plus d’un milliard’’ de francs à la société saoudienne.

Sud Quotidien lui semble préoccupé par la pollution de la baie de Hann qu’il qualifie de ’’désastre écologique’’. Selon le journal, qui consacre un large dossier au sujet, ’’cette baie qui faisait naguère la fierté des Dakarois, grâce à la douceur de ses eaux et la beauté de son sable, est devenue la +baie de cochon+, pour parler comme le journal +L’autre Afrique+ (...)’’.

En sport, Le Populaire indique que la campagne des Lions dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde ’’va coûter près de 1, 5 milliard’’.

Pendant ce temps, Walf Sports pose la question de savoir si la porte de l’équipe nationale ne s’est pas refermée définitivement pour 16 joueurs qui n’ont pas pris part au match contrre la RD Congo.

’’16 absents qui risquent de tout perdre’’, titre le journal qui explique que ’’le staff technique pourrait ne plus avoir besoin d’éléments d’appoint’’.

En lutte, Sunu Lamb informe que ’’le promoteur Aziz Ndiaye, patron de Aziz and Co vient de marquer son retour de la plus belle des manières en ficelant le combat entre Ama Baldé (Pikine Falaye Baldé) et Balla Diouf (Fass), le 9 janvier 2011 et comptant pour la première édition du Drapeau Awa Diop +Gabon+’’.

APS

PiccMi.Com

Mercredi 8 Septembre 2010 - 19:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.