contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La presse sénégalaise à fond sur la rencontre entre le chef de l'Etat et la coalition Macky 2012



L’audience accordée hier par le chef de l’Etat, Macky Sall, à la coalition «Macky 2012» qui l’avait investi au premier tour de la présidentielle de la même année, est au menu des quotidiens sénégalais reçus mercredi à APA.



La presse sénégalaise à fond sur la rencontre entre le chef de l'Etat et la coalition Macky 2012
«Rencontre entre le président et la coalition, hier : Macky 2012 étale ses misères au Palais», titre L'Observateur, soulignant que Macky Sall va offrir à sa coalition un déjeuner dans un hôtel dakarois.

Ce journal donne la parole au chef de l'Etat qui dit à ses alliés : «Faites-moi des propositions dans l'urgence».

D'après Le Témoin «Macky Sall tance ses alliés et les rassure» suite aux «vives critiques de Macky 2012».

«Hier, en rencontrant ses alliés, le président de la République a soufflé le chaud et le froid. D'une part, il a fermement désapprouvé leurs sorties médiatiques. D'autre part, il a manifesté sa volonté d'arrondir les angles. C'est le double sens qu'il faut donner à la rencontre entre les eux parties au Palais», expliquent nos confrères du Témoin.

A la Une de La Tribune, le chef de l'Etat se veut ferme : «Le pouvoir n'est pas un gâteau à partager». Sur les sorties de sa coalition, il dit aux leaders : «Vous auriez dû m'en parler en privé au lieu de vous étendre dans la presse».

«Macky met la pression sur ses alliés», titre Le Populaire, dans lequel journal, le président estime que «les uns et les autres devront se déterminer».

Le Quotidien s'intéresse au Parti socialiste (Ps, mouvance présidentielle) et explique qu'investi candidat à la présidentielle de 2017, «Khalifa (maire de Dakar) presse Tanor (Sg dudit parti)».

De son côté, Walfadjri parle du trio Gakou-Khalifa-Karim et fait état de «liaisons dangereuses».

«Macky va-t-il chambouler le gouvernement ?», s'interroge Rewmi qui informe de ce remaniement en vue après le verdict du procès de Karim Wade le 23 mars.

Selon ce journal, le Pm Mouhammed Dionne sera à la tête d'une nouvelle équipe dans laquelle seront exclus les partis alliés qui ont des candidats pour 2017.

Sud Quotidien titre de ce débrayage du Grand Cadre des syndicats d'enseignants, avec ce «mardi chômé payé».

A la Une du Soleil, «Macky Sall appelle à l'édification d'un espace commun» pour l'enseignement supérieur et la recherche en Afrique.

Libération informe de l'ouverture imminente du procès des présumés meurtriers de l'étudiant Mamadou Diop, tué lors d'une manifestation du Mouvement du 23 juin (M23) le 31 janvier 2012.

«Deux policiers envoyés en correctionnel», titre Libé. Titrant sur le même sujet, L'As parle de «rebondissement dans l'affaire Mamadou Diop».


Mercredi 11 Mars 2015 - 07:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.