contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



La "tournée économique' du chef de l'Etat en exergue



La "tournée économique" du chef de l'Etat, Macky Sall, dans le Sine-Saloum, une zone du pays correspondant aux régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine, est le sujet le plus en exergue dans la livraison de mardi de la presse quotidienne.



La "tournée économique' du chef de l'Etat en exergue
Dans le cadre de cette tournée (12-15 avril) entamée dimanche, Macky Sall était lundi ''dans le Saloum pour diverses manifestations", écrit le quotidien L'Observateur, selon lequel ce déplacement présidentiel "permet ainsi à cette zone de revivre".

A Kaolack, "le président de la République a procédé hier (lundi) à la pose de la première pierre de l'Université du Sine-Saloum qu'il a baptisée El Hadj Cheikh Ibrahima Niasse", rapporte Enquête.

Cette université "entièrement financée par l'Etat du Sénégal pour un montant de 65 milliards de francs Cfa, va former, à travers 11 unités de formation et de recherche, 30.000 étudiants qui seront des ressources humaines de qualité", indique le quotidien national Le Soleil.

"Le président de la République a fait un clin d'œil à la communauté naassène, en donnant, hier, le nom de Cheikh Al Islam El Hadj Ibrahima Niasse à l'Université du Sine Saloum de Kaolack (USSK) dont il a posé la première pierre sur le site de Sing Sing dans le commune de Kaolack", note Grand Place.

"Suffisant pour que le khalife de Médina Baye lui dise : +président, nous sommes à l'écoute pour ton second mandant+", relève Libération. "Macky séduit Médina Baye qui lui promet la victoire", ajoute La Tribune via sa manchette.

De l'avis de Rewmi quotidien, le président de la République "a encore réussi un coup contre ses adversaires politiques surtout le PDS qui a perdu ses plus gros responsables dans cette région", analyse Rewmi quotidien.

Sur place, le chef de l'Etat a par ailleurs procédé à l'inauguration de la centrale électrique de Kahone. Il a également "affiché sa détermination à protéger la filière arachidière" contre les spéculateurs, rapporte le même journal.

"Macky menace les spéculateurs" et s'engage "à sévir contre toute personne qui exercerait un quelconque acte spéculatif, en période de campagne arachidière", souligne Sud Quotidien.

Le président de la République a en outre "présidé la cérémonie de remise en circulation de quarante-quatre (44) minibus destinés au transport urbain de passagers et visité les salins du Sine-Saloum", renseigne L'As. "Macky veut corriger les injustices", lit-on à la Une du journal Le Quotidien.

Toujours est-il que le Parti démocratique sénégalais (PDS), la formation de l’ancien président Abdoulaye Wade, ne l'entend pas de cette oreille, qui "crie à l'usurpation", indique le quotidien Le Populaire.

"Depuis trois ans, soulignent les responsables de ce parti, Macky n'inaugure que les projets de Wade, ne posent que des premières pierres et repeint les projets de Wade", déclarent ces responsables dans des propos rapportés par le même journal.

Aps


Mardi 14 Avril 2015 - 09:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.