contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Lancement du parrainage du candidat du Pds : Me Madické Niang, l’absent le plus présent



Me Madické Niang et les autres présumés signataires de la fameuse lettre adressée au Secrétaire général du Pds ont brillé par leurs absences hier lors du lancement du parrainage du candidat Karim Wade. Ils ont été les absents les plus présents par les insultes et propos aigres doux prononcés à leur endroit.



Ils n’ont pas effectué le déplacement mais ils ont été les absents les plus présents. Me Madické Niang, Thierno Birahim Thiombane, les députés Serigne Bara Dolly, Moustapha Diop, Serigne Assane Mbacké, responsable du mouvement «Appel 221» et autres ont subi la foudre des «karimistes», des militants et responsables du Pds. Ils ont profité du lancement du parrainage de leur candidat pour répondre à ces «frondeurs» par des insultes et des propos aigres doux.
Le responsable du mouvement des élèves et des étudiants libéraux (Meel), Victor Sadio Diouf, soutiendra «qu’avec toutes les agitations notées ça et là, il n’y a pas de plan B ou C. L’objectif, à l’entendre, est de collecter deux millions de signatures pour notre candidat qui est le candidat du Pds».
Mieux ou pis, fait savoir Victor Sadio Diouf, «on ne peut faire des élections sans Karim Wade, le candidat du peuple. On va l’attendre pour participer avec lui aux élections». Quant au député Toussaint Manga, il va plus loin soutenant que «si Karim ne participe pas il n’y aura pas d’élection».
Avant de lancer tout de go aux jeunes du parti et aux 300 mouvements de soutien à Karim Wade qui ont pris d’assaut la permanence Omar Lamine Badji : «Si Karim ne participe pas aux élections, détruisez tous les bureaux de vote». Il reste persuadé que Macky Sall a peur de Karim Wade.
Coordonnateur national chargé de la collecte des parrainages du candidat du Pds, Cheikh Dieng a, pour sa part, souligné que «Karim Meïssa Wade est le seul candidat du Pds. Il n’y a ni plan A ni plan B. Nous confirmons officiellement sa candidature». Avant de préciser que «le parrainage est une initiative mal réfléchie. Mais comme c’est une loi votée, le Pds fera en sorte que Karim Wade remplisse toutes les conditions. A partir d’aujourd’hui le Pds, les mouvements et partis alliés vont démarrer la campagne de collecte. Elle va durer jusqu’au 4 novembre 2018. Pour recueillir 1 à 3 millions de parrains à travers la plateforme Karim 2019, une structure de soutien dédiée à Karim Wade.
Mais, pour l’heure, un objectif de 200 000 parrains est visé», a confié Dr Cheikh Dieng, chargé des élections et coordonnateur de la campagne de parrainage du candidat du Pds. Non sans préciser que «Karim a mis en place un comité de collecte des parrainages avec le Comité directeur. Le secrétariat permanent est logé à la permanence Omar Lamine Badji». Il a par la même occasion annoncé une tournée nationale dans tous les départements de Dakar à partir de demain jeudi. «On va procéder dans tous les départements du Sénégal à l’installation d’un bureau de parrainage». Nous ne sommes plus dans un État de droit avec la confiscation des libertés. (WalfNet)


PiccMi.Com

Mercredi 12 Septembre 2018 - 12:39



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.