contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Landing et Tanor «pactisent » contre Wade



A moins de deux mois de la présidentielle de 2012, le leader d’And Jëf/Parti africain pour le socialisme et la démocratie Landing Savané est décidé à souder l’opposition sénégalaise pour mettre fin au régime libéral du Président Wade. Et pour cause, après avoir rencontré le président de l’Alliance pour la république (Apr/Yakaar) Macky Sall et celui de Rewmi Idrissa Seck avec qui il s’est engagé dans une alliance antifraude, en perspective du 26 février prochain, Landing Savané a eu une séance de travail avec une délégation du Bureau politique du Parti socialiste conduite par son secrétaire général Ousmane Tanor Dieng. Objectif : nouer un partenariat ouvert pour mettre fin au régime de Wade.



Landing et Tanor «pactisent » contre Wade
La rencontre qui a eu lieu hier, vendredi 16 décembre, a été de fait l’occasion pour les deux parties de réaffirmer leur disponibilité et leur engagement à s’opposer fermement à la candidature « inconstitionnelle » de Me Abdoulaye Wade pour un troisième mandat. A ce propos, les deux formations politiques ont fait état de leur disposition à renforcer le M23 et intensifier la lutte contre « le coup d’état constitutionnel que veut tenter Me Abdoulaye Wade ». Toutefois, Landing Savané a tenu à préciser qu’il ne s’est pas engagé avec le Ps dans une alliance électorale. « Pour l’instant, nous n’avons pas parlé d’alliance électorale entre nos deux partis. La priorité pour moi, c’est la cohésion des forces qui se battent contre le pouvoir actuel », a-t-il expliqué. Ce qui devrait passer en perspective de la présidentielle de 2012, selon Landing Savané, par le renforcement des relations avec les quatre principales forces de l’opposition politique du pays, à savoir Rewmi, l’Apr/Yakaar, le Ps et l’Afp.

Pour Aj/Pads comme pour le Ps, une telle coopération permettrait non seulement d’« éviter le naufrage de 2007 » mais encore « de contribuer ensemble à renforcer la lutte commune de l’opposition et du peuple pour la non-candidature du président Wade d’abord et le départ de son régime ensuite », a indiqué Landing Savané.

Sur le registre de la préparation des élections, And-Jëf/Pads et le Parti socialiste ont saisi l’opportunité de leur rencontre pour dénoncer, avec vigueur, le refus du Président Abdoulaye Wade d’introduire l’usage du bulletin unique de vote. Un recours qui aurait le bénéfice de renforcer la transparence des élections, alors même que le « Ministre chargé des élections a affirmé être techniquement prêt à mettre en œuvre ce dispositif largement en vigueur dans la plupart des pays africains », ont affirmé les deux formations politiques.
Des formations pour lesquelles « Me Abdoulaye Wade prépare minutieusement un hold up électoral, sur fond de fraudes massives ». A ce niveau, Aj et le Ps se sont engagés à renforcer Clarte Dey Leer, cadre de lutte pour la régularité et la transparence des élections et à prendre ensemble toute initiative appropriée pour lutter efficacement contre la fraude électorale envisagée par le pouvoir. Ce partenariat ouvert entre les deux partis politiques va d’ailleurs au-delà de la présidentielle de février 2012, puisque le Ps et Aj ont décidé de se rassembler au deuxième tour face au candidat du pouvoir, si le cas se présentait.

Saluant à sa juste mesure l’initiative de Landing Savané consistant à rencontrer les leaders de l’opposition, Ousmane Tanor Dieng a fait part de la forte disposition du Ps à coopérer avec un parti dont l’action dans le champ politique s’est souvent avérée décisive. « Je veux que l’histoire se répète. Car avant 2000, Landing Savané a joué un rôle déterminant, qui a abouti au départ du pouvoir d’Abdou Diouf. Avec d’autres, il est allé chercher Abdoulaye Wade à Paris pour le présenter à l’élection présidentielle. Je souhaite que l’histoire se répète ». Et de faire remarquer par ailleurs, « Je suis d’accord avec Landing Savané qu’Abdoulaye Wade ne peut partir que si l’opposition reste soudée, car notre adversaire commun, c’est le président qui force un troisième mandat ».


source :sudonline


Samedi 17 Décembre 2011 - 10:12



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.