contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Le CNBS déterminé à poursuivre son travail avec l'aval de l'Etat





Le CNBS déterminé à poursuivre son travail avec l'aval de l'Etat
Le Comité de normalisation du basket sénégalais (CNBS) va continuer sa mission tant qu'elle continuera à bénéficier de la confiance des pouvoirs publics, a indiqué, jeudi à Dakar, son président, Serigne Mboup.

"Tant que l'Etat nous fera confiance, la mission du CNBS va continuer", a-t-il déclaré lors d'un point de presse, en réaction à la sortie, la veille, du Cadre de concertation des clubs du basket dont les membres ont demandé la mise en place d'une fédération en lieu et place de la structure d'exception.

Serigne Mboup a appelé "tous les amoureux du basketball à plus de sérénité et de lucidité", pour le succès du basket sénégalais, relevant les résultats dernièrement enregistrés par le Sénégal dans cette discipline, à la faveur de la mise en place du CNBS.

Il a cité le parcours des Lions du basket à la dernière coupe du monde (30 août-14 septembre), dont le second tour a été disputé par l'équipe nationale masculine, une première dans l'histoire du Sénégal.

Le président du CNBS s'est toutefois refusé à dresser un bilan de la structure d'exception, s'abstenant également de revenir sur les conditions de sa création.

S'agissant des risques de crise évoqués par le Cadre de concertation des clubs, si une Fédération n'est pas mise en place pour prendre en charge la discipline, Serigne Mboup assure qu'il "ne peut et il n'y aura pas de crise".

"S'il y a crise, il y aura un autre CNBS pour un délai encore plus long", a-t-il prévenu, non sans revenir sur les principales missions assignées au comité dont il est responsable, à savoir la pacification du monde du basket et l'organisation de compétions régulières.

Il est par ailleurs attendu du CNBS qu'il représente le Sénégal à l'extérieur et travaille à la réorganisation des textes du basket, pour que soit mis fin au trafic d'extraits de naissance selon lui de plus en plus récurrent dans le milieu du basket, ce qui était à l'origine de la dissolution de la Fédération en 2013.

M. Mboup assure que la FIBA est en phase avec le CNBS sur ces questions, conformément à la feuille de l'instance d'exception qui compte mener à terme le travail entrepris et qui devrait initialement prendre 2 ans, un délai ramené à 16 mois.

Aps


Jeudi 25 Septembre 2014 - 17:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.