contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le CNRA met en garde le groupe Futurs médias contre les ’’dérives’’ de Kouthia



Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a mis en garde le Groupe Futurs Médias contre ‘’tout dérapage’’ et ‘’toute dérive’’ de l’animateur de l’émission ’’Kouthia show’’, attirant l’attention du groupe sur le ‘’comportement de défiance de l’animateur’’ vis-vis de l’institution.



Le CNRA met en garde le groupe Futurs médias contre les ’’dérives’’ de Kouthia
‘’Alors que des dysfonctionnements ont été relevés pour pratiquement toutes les chaînes de télévision et la plupart des radios, nous avons relevé que seul l’animateur de cette émission s’en est pris à l’institution en montrant ainsi qu’il n’accordait aucune considération aux constats et recommandations de l’instance en charge de la régulation de l’audiovisuel au Sénégal’’, indique le CNRA dans un communiqué transmis vendredi à l’APS.

‘’L’Assemblée du CNRA, prévient le texte, considère qu’à l’avenir tout dérapage et toute dérive relevés dans cette émission, s’inscrivent dans une volonté délibérée de ne pas respecter les lois et règlements dans ce secteur et exposeront votre organe aux sanctions prévues par l’article 26 de la loi 2006-04 sus évoquée.’’

Les dysfonctionnements relevés dans l’émission de divertissement ‘’Kouthia show’’ portent sur des ‘’atteintes à l’honneur, à la dignité et à la vie privée de citoyens’’.

Le CNRA étant une instance de régulation et non d’autorégulation, rappelle qu’il ne sanctionne pas les journalistes ou animateurs mais bien l’organe employeur.

L’autorité de régulation a publié le 14 novembre dernier, un avis relatif au contenu des programmes diffusés par les médias audiovisuels durant le trimestre de juillet, août et septembre 2011.

Dans cet avis, le CNRA a relevé des dysfonctionnements constatés à la fois par le rapport d’écoute et de suivi de son centre technique qui reçoit et enregistre 24H/24 tous les programmes des différents organes audiovisuels ou découlant de plaintes dont le CNRA est régulièrement saisi.

BS/ASG

source A.P.S


Vendredi 18 Novembre 2011 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.