contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Le Chili Perce Le Coffre-Fort Suisse



Le Chili a échappé au piège Suisse. Là où l'Espagne avait échoué, les Sud-américains ont réussi à percer la muraille Helvète, réduite à 10 dès la 30' minute, pour s'imposer 1-0. Devant les 38 774 spectateurs du Nelson Mandela Stadium, les Chiliens ont largement dominé le match et prennent la tête du groupe H avec six points.



Le Chili Perce Le Coffre-Fort Suisse
Un record au goût amer pour la Suisse. En gardant leur cage inviolée pendant plus de 67 minutes, les hommes d'Ottmar Hitzfeld ont effacé des tablettes l'Italie de Walter Zenga, qui détenait jusqu'alors le record d'invincibilité en Coupe du monde. Imperméable lors de ses quatre rencontres en 2006 (éliminée aux tirs aux buts par l'Ukraine en huitièmes) et lors de son entrée en lice face à l'Espagne (1-0), la Nati, après 558 minutes sans fléchir, a craqué sur une tête de Mark Gonzalez, à un quart d'heure de la fin. Suffisant pour sceller la deuxième victoire du Chili durant ce Mondial (1-0).

Reste maintenant à savoir si ce petit score sera suffisant pour envoyer les hommes de Marcelo Bielsa en huitièmes. Si l'Espagne l'emporte face au Honduras ce lundi soir, un autre succès de la Roja face au Chili vendredi, combiné à une victoire de la Suisse face au Honduras, mettrait Espagnols, Chiliens et Suisses à égalité de points. Tout se jouerait alors à la différence de buts. Et les Sud-Américains, avec leur deux succès par la plus petite des marges, risqueraient alors de ne pas peser bien lourd dans le décompte. Voila de quoi, pour Paredes et consorts, ressasser les nombreuses occasions qu'ils n'ont pas manqué de se créer depuis 180 minutes.


Huit cartons jaunes et un rouge

Car ce Chili-Suisse, comme les deux premières rencontres de ce groupe H, s'est à nouveau soldé par une sorte d'attaque-défense, avec toujours les Chiliens dans le premier rôle. Comme face à l'Espagne, les Suisses n'ont fait que défendre, malgré les retours de Frei et Behrami, absents contre les champions d'Europe. L'expulsion de Behrami, justement, coupable d'avoir laissé traîner ses bras sur le visage de deux Chiliens, et sanctionné par un arbitre saoudien très généreux en cartons (8 jaunes, 1 rouge), n'incitera évidemment pas à se livrer une équipe qui ne s'était créée qu'une seule situation dangereuse en 31 minutes, une tête de Grichting sur un coup franc lointain.

A dix contre onze, les Suisses n'ont eu d'autres choix que de s'arc-bouter autour de leur surface de réparation, et repousser les assauts des dribbleurs chiliens. Vidal, par deux fois, et Suazo tenteront d'abord leur chance (13e, 37e, 38e), avant que Sanchez, auteur d'un bon contrôle au point de penalty, n'écrase son tir, facile à capter pour Benaglio (42e). Sûr de son fait, Bielsa lance alors Valdivia et Gonzalez à la reprise. Un coaching presque gagnant, puisque sur un coup franc décalé, la frappe puissante du remuant Alexis Sanchez surprend Benaglio, mais voit sa joie interrompue par le drapeau levé par l'arbitre assistant pour signaler un hors-jeu de Gonzalez (48e). Le même Alexis Sanchez, s'en ira ensuite perdre un duel avec le gardien de Wolfsburg (55e) et mettre un peu de doute dans les esprits de la Marea Roja, incapable de concrétiser au tableau d'affichage sa très nette domination.

Mais l'arrière-garde suisse finira par craquer, huit minutes après avoir battu ce fameux record. Paredes, certainement hors jeu, s'échappe dans le dos de Grichting, contourne Benaglio, et parvient à centrer pour la tête piquée de Gonzalez, qui rentre avec l'aide de la transversale (1-0 , 75e). La suite ? Une succession de contre-attaques, toutes très mal exploitées par Paredes (83e, 89e) ou Gonzalez (86e). Et si Derdiyok (90e) ne sanctionnera pas ce manque d'efficacité, il se pourrait bien que ses occasions gâchées valent très cher par la suite...



Sources Sports.fr


M.S.

Lundi 21 Juin 2010 - 16:09



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.