contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le Cusems en remet une couche tout comme le Saes





Le Cusems en remet une couche tout comme le Saes
Le Cadre unique des syndicats de l’enseignement secondaire (Cusems), qui a réuni, samedi dernier, son bureau pour apprécier la situation scolaire nationale, a dénoncé les lenteurs administratives dans la délivrance des actes de reclassement, d’avancement des matricules... gelant ainsi les salaires de milliers de professeurs. Le Cusems qui a fustigé, «pour s’en désoler, le dilatoire et la violation des différents protocoles d’accord signés» avec le gouvernement s’est étonné de l’articulation entre l’octroi de l’indemnité de logement aux professeurs et inspecteurs et l’étude sur le système de rémunération et de motivation des agents de l’Etat.

Une initiative reportée, plusieurs fois, dit le Cusems. Ce, «alors que le président de la République qui a déjà signé le décret 2014-769 (abrogeant et remplaçant le décret n°91-490 du 8 mai 1991, fixant les conditions d’attribution et d’occupation des logements administratifs) octroyant des indemnités de logement à des agents (entre 100 000 et 1 000 000 francs) discriminant les professeurs du moyen-secondaire». Pour toutes ces raisons, le Cusems a décrété son 3e plan d’actions. Un plan qui prévoit un débrayage ce lundi 23 février à 10 heures, suivi d’Ag. Une grève totale les mardi 24 et mercredi 25 février. Puis, le jeudi 26 février, ce sera un sit-in devant la direction de la Fonction publique.

Réuni en Bureau national (Bn), élargi aux coordonnateurs des comités de lutte, samedi, le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) a procédé à l’évaluation de la situation, avant de proposer un plan d’actions. Ainsi, après avoir entendu et discuté les comptes rendus des Ag de campus et les propositions des comités de lutte en leur sein, il a décidé de la mise en œuvre d’un nouveau plan d’actions. Il débute jeudi par un arrêt de travail de 72 heures. Cette grève, précise le Saes, «concerne aussi bien les enseignements du public que du privé, ainsi que les activités administratives effectuées par nos camarades».

Il y aura ensuite une réunion du Bn élargi aux bureaux de sections le samedi 28 février, à Thiès. Le lundi 2 mars, il y aura des Assemblée générales de campus, à la suite de la plénière du 27 février avec le gouvernement. En outre, le Bn du Saes a recommandé «fortement» de «dérouler les plans d’actions sectoriels dans tous les campus, durant les 72 heures d’arrêt de travail, notamment les séances d’explication de la loi à l’endroit des étudiants, des Pats et de toute la société en sortant des campus». Aussi, il préconise de «rencontrer tous les syndicats de l’espace universitaire et scolaire, notamment le Grand cadre».

Le Populaire



Lundi 23 Février 2015 - 05:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.