contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le Ghana et le Togo s’imposent à Nianing



Le Ghanéen Isaac Nortey et le Togolais Abisoubie Batazie ont remporté respectivement le trophée des jeunes de 12 ans et moins et celui des jeunes de 14 ans et moins lors de la quatrième édition du Tournoi de tennis du circuit ITF/CAT de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, a constaté l’APS.



Le Ghana et le Togo s’imposent à Nianing

Le tournoi, qui a réuni 11 pays (Bénin, Togo, Mali, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Cap Vert, Niger, Nigéria, Ghana, Gambie et Sénégal), s’est déroulé du 16 au 30 juillet au Domaine de Nianing à Mbour et a regroupé 56 joueurs.


Ce qu’il faut retenir, c’est que ce type de compétition est fait pour des jeunes et, aujourd’hui, pour faire des champions, il faut partir de la "tendre enfance", a expliqué le président de la Fédération sénégalaise de tennis (FST), Issa Mboup.


‘’Ce tournoi constitue un test qui nous permet de recruter des pensionnaires pour le Centre international de développement du tennis de Dakar et il est heureux de savoir que la Fédération internationale de tennis et la Confédération africaine de tennis consentent à nous faire confiance’’, a ajouté M. Mboup.


Selon lui, des tendances se sont dégagées lors de ce tournoi pour le recrutement, l’année prochaine, de jeunes au profit du centre de Dakar.


’’Et ce qui est charmant, a-t-il dit, est que ce tournoi s’organise depuis 4 ans dans un même pays (le Sénégal) pour de jeunes africains de l’Ouest et du Centre’’. Ce qui selon lui constitue pour eux une occasion de s’affirmer, d’obtenir des classements au niveau africain et de pouvoir percer au niveau mondial.


Un avis partagé par l’expert chargé du développement de la FIT et de la CAT, Amine Ben Makhlouf,.


Ce type de tournois permet d’obtenir des points pour accéder au classement africain, a-t-il souligné, ajoutant que les 8 meilleurs sur plus de 300 jeunes âgés de 14 ans et moins faisant partie de ce classement ont la possibilité de jouer un ’’master’’ organisé tous les ans dans un des pays d’Afrique.


‘’Dans le tennis maintenant, il est indiqué de détecter les jeunes très tôt pour pouvoir aspirer au classement mondial, mais aussi pour pouvoir être recruté au niveau du Centre international de développement du tennis de Dakar à plein temps’’, a-t-il dit, soulignant que tous les jeunes qui ont participé à ce tournoi aimeraient intégrer ledit centre.


Le circuit ITF/CAT des 14 ans et moins, comme celui qui vient de s’achever, se joue concomitamment dans d’autres pays d’Afrique, avec près de 20 tournois organisés un peu partout en Afrique.


Il s’est appesanti sur la question de l’âge de certains joueurs africains qui, sur le papier sont jeunes, alors que physiquement, ils ont l’air plus âgés.


‘’Au niveau de la Fédération internationale de tennis, cette question du respect de l’âge continue à nous tarauder l’esprit et nous dérange un peu. C’est pourquoi, nous en avons fait impératif catégorique’’, a dit Ben Maklouf.


Evoquant la question du respect de l’âge des joueurs, le président de la FST, Issa Mboup, a déclaré : ‘’Sur cette question de l’âge des joueurs, nous voulons que les enfants jouent avec leur âge réel et pas au-delà’’. A ce propos, a indiqué qu’il est ‘’le premier gendarme’’ qui entend combattre la question fraude sur l’âge des joueurs.










Source APS




M.S.

Vendredi 30 Juillet 2010 - 01:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.