contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le Grand cadre dépose un préavis de grève





Le Grand cadre dépose un préavis de grève
Le Grand cadre des syndicats d’enseignement (GCSE) a déclaré vendredi ‘’la fin de l’état de grâce’’ qui prévalait dans le secteur de l’éducation par le dépôt, le même jour, d’un préavis de grève pour pousser l’Etat à ‘’un strict respect des accords signés’’.

‘’Nous avons décidé de mettre un terme à l’état de grâce qui prévalait dans le secteur de l’éducation en engageant la lutte’’, ont déclaré les responsable de cette centrale syndicale, au cours d’un point de presse.

Devant la presse, ils ont affirmé que ‘’les syndicats du GCSE ont décidé de renouer avec les méthodes de lutte syndicale les plus farouches pour contraindre les autorités à placer le secteur de l’éducation et de la formation au cœur des politiques de développement’’.

Le Grand cadre entend inscrire sa démarche ‘’dans la légalité’’ et montrer sa ‘’ferme intention’’ de recourir à tous les voies et moyens légaux, selon ses responsables.

A cet effet, il ‘’a procédé dès ce vendredi au dépôt d’un préavis de grève auprès du ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation de effectifs et du Renouveau du Service public, avec ampliation au Premier ministre et aux autres ministres concernés’’.

La structure syndicale a brandi ses principaux points de revendication qui tournent autour du ‘’respect strict de l’ensemble des accords signés le 17 février 2014, le respect du principe de la gestion démocratique des personnels enseignants, la fin des lenteurs administratives dans la gestion des carrières de enseignants et l’augmentation substantielle des indemnités de enseignants’’.

‘’Au de la du délai légal que couvre le présent préavis, le Grand Cadre se réserve le droit de dérouler des plans d’action sur toute l’étendue du territoire national et demande à tous les enseignants de se mobiliser (...)’’, ont averti ses responsables.


Aps


Vendredi 9 Janvier 2015 - 21:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.