contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



‘’Le Joola’’ et Aïssata Tall Sall se partagent la Une des quotidiens



La commémoration de l’an 12 du naufrage du navire ‘’Le Joola’’ et la victoire de Aïssata Tall Sall à la mairie de Podor sont entre autres sujets mis en exergue dans les quotidiens reçus vendredi à l’APS.



‘’Le Joola’’ et Aïssata Tall Sall se partagent la Une des quotidiens
A propos du naufrage du Joola, Sud Quotidien titre : ‘’L’impossible deuil’’. Le journal rappelle qu’il y a 12 ans, exactement dans la nuit du 26 septembre 2002, ‘’que le bateau +M S Le Joola+ assurant la liaison maritime Dakar-Ziguinchor disparaissait dans les eaux gambiennes emportant 1.863 victimes’’.

‘’Seules 63 personnes ont pu échapper à la catastrophe maritime la plus meurtrière de l’humanité parmi les 2.000 passagers à bord du navire. Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts’’, ajoute le journal.

‘’De nombreux engagements avaient été pris par l’Etat, à l’époque, mais à l’arrivée peu de choses. Le temps n’a pas pu effacer la souffrance de familles des victimes. Plongées depuis lors dans une angoisse totale. Elles attendent le respect des engagements de l’Etat (…)’’, souligne Sud.

Pourtant, selon Le Soleil, ‘’à Ziguinchor les familles des victimes reprennent goût à la vie’’.

‘’Les familles des victimes acceptent le destin et refusent la résignation. Veuves, orphelins et autres parents reconstruisent une nouvelle vie. Certains orphelins poursuivent leurs études, alors que d’autres, après leur formation, se battent pour une insertion professionnelle’’, rapporte Le Soleil.

Les quotidiens commentent également l’arrêt de la Cour suprême confirmant la victoire à Aïssata Tall Sall à la mairie de Podor (Nord).

La Cour d’appel de Saint-Louis avait déclaré Mamadou Racine Sy, le leader d’And Ligguey Podor, vainqueur des élections municipales de Podor, infirmant ainsi les résultats de la Commission départementale de recensement des votes, qui étaient favorables à "Benno ak Aissata", la coalition dirigée par l’avocate Aïssata Tall Sall.

Selon Le Quotidien, ‘’la Cour suprême enracine Aïssata à Podor’’ tandis que Aminata Mbengue perd son recours pour la mairie de Louga. ‘’Aïssata Tall Sall reste le maire de Podor. C’est la décision de la Cour suprême qui prend ainsi le contre-pied de la Cour d’appel de Saint-Louis qui avait déclaré Mamadou Racine Sy vainqueur’’, écrit le journal.

Pour Le Populaire, ‘’la Cour suprême scie la Racine et réinstalle Aïssata Tall Sall’’ alors que L’As titre : ‘’Taïfour Diop (président de la Cour d’appel de Saint-Louis) désavoué, Aïssata met KO Racine Sy’’.

Le journal souligne que ‘’Aïssata Tall Sall n’avait pas tort de porter ses espoirs sur la Cour suprême, confiante que la +vérité sera rétablie+. Elle vient de remporter la victoire haut la main devant Mamadou Racine Sy’’.

Dans sa livraison, L’As revient sur l’audition du premier témoin dans le procès Karim Wade pour enrichissement illicite. Ce premier témoin est Victor Tendeng, chauffeur du prévenu, qui, selon le journal a été ‘’loyal jusqu’au trou’’.

‘’Le chauffeur assistant de Karim Wade (….) n’a pas tremblé devant de Henry Grégoire Diop(…). L’ancien gendarme, au lendemain de la défaite du PDS, a préféré quitter les drapeaux pour servir le fils de l’ancien président qu’il a présenté comme un +détenu politique+. Avant de révéler que l’argent qui a transité entre les mains de son patron a été remis par le président Wade’’.

Le journal Enquête livre les chiffres définitifs du recensement général et titre : ‘’Le Sénégal, des chiffres et des lettres’’. Dans les détails, cela donne : ‘’13, 5 millions d’habitants dont 50,1% de femmes, un taux de chômage à 25,7% ; 26 ans, âge moyen de mariage ; les Guinéens, 47% des étrangers’’.



Vendredi 26 Septembre 2014 - 08:52



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.