contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Le Miracle N'A Pas Eu Lieu



Un succès pour rien. Contrainte de s'imposer largement tout en espérant un revers du Portugal face au Brésil pour espérer se qualifier, la Côte d'Ivoire a été rattrapée par la réalité, vendredi à Nelspruit. Si les Éléphants ont soigné leur sortie en l'emportant aisément 3-0 grâce à des réalisations de Yaya Touré (14e), Romaric (20e) et Kalou (82e), cela n'a pas suffi pour permettre à Didier Drogba et les siens de s'extirper d'un "groupe de la mort" fatal aux Ivoiriens. Portugais et Brésiliens se quittant dos à dos dans le même temps (0-0) .



Le Miracle N'A Pas Eu Lieu
La Côte d'Ivoire savait à quoi s'en tenir au moment de fouler la pelouse du Mbombela Stadium de Nelspruit. Sans être maîtres de leur destin, les Eléphants défiaient la Corée du Nord en quête d'exploit. L'objectif était simple, il fallait s'imposer largement et espérer une victoire du Brésil face au Portugal pour rêver à une qualification finalement inaccessible. La faute au score de parité entre les deux Sele(c)çao, muettes à Durban (0-0).

De son côté, la Côte d'Ivoire quitte le tournoi sur une bonne note après avoir pris la mesure d'une Corée du Nord rapidement dépassée par les événements. Très entreprenantes dès le coup d'envoi, les troupes de Sven-Goran Eriksson asphyxient leurs adversaires et une pluie d'occasions s'abat sur la cage gardée par Myong Guk. Un portier qui repousse un tir croisé de Keita dès la première minute avant de capter un puissant coup franc frappé par Romaric (9e) et de se détendre sur un tir de Gervinho (12e). Entre-temps, Drogba trouve le chemin des filets mais sa réalisation est logiquement refusée pour une position de hors-jeu (11e).


Un match à sens unique

Les affaires se compliquent pourtant pour le dernier rempart nord-coréen. Après avoir repoussé l'échéance, Myong Guk doit s'incliner sur un tir enroulé de Yaya Touré depuis l'entrée de la surface de réparation (0-1, 14e). Le futur ex-Blaugrana place les siens sur les bons rails et le pilonnage ne faiblit pas sur la cage asiatique. Après avoir vu le montant repousser son tir (17e), Romaric enfonce le clou en suivant promptement une belle demi-volée de Drogba partie s'écraser sur la barre transversale (0-2, 20e). Si l'entame de match est idéale pour la Côte d'Ivoire et laisse penser à un score fleuve synonyme d'espoir, les filets ne tremblent plus dans le premier acte, Gervinho devant se contenter d'un tir sur le poteau (38e).

La mission devient impossible au fur et à mesure que le temps s'égraine, l'arrière-garde de la Chollima refusant de céder malgré une présence ivoirienne massive devant son but. Accrocheurs face au Brésil et capables d'inscrire un but aux quintuples champions du monde, les Nord-Coréens se contentent de défendre et permettent à Copa Barry de passer un après-midi tranquille, seuls deux coups francs non-cadrés venant troubler son inactivité forcée (19e, 24e). A l'autre bout du terrain, les Ivoiriens tentent d'aggraver le score et finissent par y parvenir par l'intermédiaire de Kalou. Entré en jeu à la 65e minute, le pensionnaire de Chelsea reprend victorieusement un centre de Doumbia pour le troisième but ivoirien (0-3, 82e).


La Coupe du monde dit adieu à Drogba

La victoire est nette et sans bavure mais finalement vaine pour une Côte d'Ivoire qui, comme en 2006, n'aura pas survécu au "groupe de la mort". Après les Pays-Bas et l'Argentine il y a quatre ans en Allemagne, ce sont donc les épouvantails portugais et brésiliens qui auront eu raison des ambitions ivoiriennes. Pour ce qui sera sûrement sa dernière compétition internationale du haut de ses 32 ans, Didier Drogba méritait mieux.






Source football.fr


M.S.

Vendredi 25 Juin 2010 - 18:56



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.