contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le PDS gagnera l’élection présidentielle dès le premier tour, selon le président Wade





Le PDS gagnera l’élection présidentielle dès le premier tour, selon le président Wade
(APS) - Le secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), Abdoulaye Wade, a assuré, jeudi à Dakar, que sa formation politique remportera l’élection présidentielle du 26 février 2012 ‘’dès le premier tour’’.

‘’Notre parti est aujourd’hui prêt à aller le plus loin possible. Nous n’allons pas donner la moindre chance à l’opposition. D’ailleurs, nous allons gagner les élections du 26 février prochain dès le premier tour’’, a lancé le chef de l’Etat avec un brin d’humour, à l’occasion d’une réunion du bureau politique du PDS en prélude au congrès du parti qui s’ouvre vendredi à Dakar.

Devant les militants, il a rappelé que l’opposition a tout fait pour l’empêcher de se présenter aux élections du 26 février prochain. ‘’Pour empêcher la recevabilité de ma candidature, dit-il, ils ont parlé de la dévolution monarchique, de mon âge, du droit constitutionnel…’’

L’opposition a même porté le combat à l’extérieur du pays, a-t-il dénoncé. Or, ‘’les élections ne sont ni à Washington ni à Paris, elles se font au Sénégal’’, a-t-il indiqué.

Le président Wade est aussi revenu sur le séminaire auquel avaient pris des constitutionnalistes étrangers, le 21 novembre dernier au Méridien Président, à Dakar, au sujet de la recevabilité ou non de sa candidature, à un troisième mandat à la tête du pays.

Le leader du PDS se dit convaincu qu’aucun juriste au monde ne peut changer une seule virgule du rapport publié par ces ‘’vrais professionnels du droit constitutionnel’’, avant d’ajouter : ‘’Nous allons sereinement au combat avec un esprit démocratique.’’

‘’Quand on a avec soi la force du nombre, on peut garder tout son calme sans répondre aux provocations d’un adversaire déboussolé’’, a-t-il poursuivi.

Faisant allusion à ceux qui disent qu’’’en 2012, le Sénégal sera à feu et à sang’’, le président estime que ‘’ce n’est pas une menace, mais de l’affabulation’’.

Il a appelé les militants de son parti, à s’unir davantage pour pouvoir gagner les élections sans la moindre contestation. ‘’Quand nous sommes ensemble, nous sommes invincibles’’, leur a-t-il lancé.

Au cours de la rencontre du bureau politique, les différentes fédérations du pays et de l’extérieur ont pris l’engagement de le réélire dès le premier tour.

Le congrès d’investiture du PDS s’ouvre vendredi à partir de 10heures, au Méridien-Président. Il sera clôturé par un ‘’grand meeting’’ devant la permanence Omar Lamine Badji, située devant la Voie de dégagement Nord (VDN).

Elu président de la République le 19 mars 2000 et réélu en 2007, Abdoulaye Wade, 85 ans, est candidat à un troisième mandat. Mais sa candidature est vivement contestée par l’opposition et la société civile réunies au sein du Mouvement des forces vives de la Nation, mis en place après les manifestations contre la réforme instituant notamment le ticket présidentiel.

Elle est cependant soutenue par son parti et ses alliés regroupés au sein d’une structure dénommée les Forces alliées (FAL).

PiccMi.Com

Jeudi 22 Décembre 2011 - 21:26



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.