contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le SUDES va prochainement déposer un préavis de grève





Le SUDES va prochainement déposer un préavis de grève
Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES) annonce qu'il va déposer dans les prochains jours un préavis de grève sur la base d’une plateforme revendicative pertinente.

Dans un communiqué reçu à l'APS, le SUDES ‘’exprime son indignation quant à la dégradation continue des conditions de travail et d’étude dans la plupart des établissements scolaires et universitaires du pays’’.

Le syndicat déplore les ‘’coupes sombres opérées sur les crédits de fonctionnement qui aggravent du coup, la situation déjà précaire des établissements’’, mentionne la même source.

Le SUDES dénonce aussi le non respect des engagements du ‘’ministère de l’Education nationale, pour la réalisation du projet d'amélioration de la qualité et de l'équité de l'éducation de base (PAQUEEB)’’ qui, selon le texte, ‘’demeure au mieux un effet d’annonce et pis un mirage pour les enseignants’’.

Les syndicalistes ont, entre autres revendications, indiqué ‘’la prolifération amplifiée des abris provisoires, en particulier dans les régions périphériques, le déficit criard d’infrastructures d’accueil dans les universités publiques, le sous-équipement chronique et les effectifs pléthoriques d’élèves et d’étudiants par classe et amphi’’

‘’Il est, selon eux, illusoire de pouvoir réaliser la qualité de l’éducation pour le plus grand nombre d’élèves et d’étudiants, en dépit des sacrifices consentis par des enseignants’’.

Le SUDES ‘’constate avec amertume, l’immobilisme du gouvernement quant au traitement des revendications légitimes des enseignants’’, selon la même source.

Les enseignants soulignent que ‘’le protocole d’accord du 17 février 2014, laborieusement négocié, demeure pour l’essentiel, à l’état de non réalisation’’.


Mercredi 21 Janvier 2015 - 15:15



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.