contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Le basculement vers le numérique parmi les sujets à la Une



Les quotidiens sénégalais reçus jeudi à APA proposent un menu varié, allant du lancement, hier, par le chef de l’Etat, du passage de l’analogie au numérique, à ses sanctions contre ceux qui sont impliqués dans le «scandale» foncier à la Cité Tobago à Dakar, en passant par la fronde au Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition).



Le basculement vers le numérique parmi les sujets à la Une
Traitant du basculement vers le numérique, Direct-Info affiche à sa Une «les attentes de Macky Sall aux programmes des télés». «Macky Sall plaide pour un contenu amélioré des programmes de nos Tv afin que le succès enregistré soit mieux partagé par le grand public de consommateurs», écrit Direct-Info.

«Le Sénégal bascule à la télévision numérique terrestre : Macky Sall pour des programmes de qualité», titre Le Soleil, informant que le Président a aussi plaidé pour le gel et l'audit des fréquences non exploitées.

Ce qui fait écrire au Populaire que «Macky gèle les fréquences et annonce un audit».

«Distribution des fréquences : Macky brandit la cravache», lit-on à la Une de La Tribune.

De son côté, Sud Quotidien donne la parole à Babacar Touré, président du Comité national de la transition numérique qui soutient : «Nous y sommes, nous y voilà». «Macky en croisade contre les télés bidon», note ce journal.

Le Quotidien s'intéresse au scandale foncier à la Cité Tobago à Dakar où 200 maisons dans l'aéroport sont en destruction. «Macky sanctionne les couacs», titre Le Quotidien, relayant le limogeage de l'Agent judiciaire de l'Etat et du Préfet de Dakar. Selon nos confrères, Antoine Diome est nommé nouvel Agent judiciaire de l'Etat.

«Le Préfet de Dakar emporté par le scandale du mur de l'aéroport : Macky coupe des têtes», écrit L'As à sa Une. Ce journal ajoute que Macky Sall demande le limogeage du Directeur régional des Impôts et Domaines Lamine Sy et du Directeur de l'Urbanisme Oumar Sow.

Revenant sur la fronde au Pds, L'As met l'accent sur le Conseil de discipline et informe que les frondeurs répondent par des plaintes devant le tribunal.

«Les frondeurs vont poursuivre la Commission de discipline…pour diffamation», titre Le Populaire.

L'Observateur parle du ramadan avec ses impacts sur la qualité de services au Sénégal. «Sévices publics», titre le journal, donnant la parole à Outaz Taïb Socé qui dit : «Prendre le jeûne comme pour prétexte pour refuser de bien travailler, c'est un péché».


Jeudi 18 Juin 2015 - 09:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.