contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Le bon point des Bafana



L'Afrique du Sud n'a pas manqué ses débuts dans sa Coupe du monde en réussissant la performance de tenir le Mexique en échec (1-1), vendredi à l'occasion du match d'ouverture du Mondial. Dominés mais portés par l'enthousiasme du Soccer City de Johannesburg, les Bafana Bafana ont mené au score avant que Rafael Marquez n'offre un point précieux au Tricolor en fin de partie.



L'Afrique du Sud peut continuer à rêver... Auteurs d'une prestation convaincante, les Bafana Bafana n'ont pas réduit à néant les immenses espoirs placés en eux pour cette dix-neuvième Coupe du monde de football qui s'est ouverte vendredi sur un résultat nul entre le pays hôte et le Mexique (1-1). Loin d'être favoris, les hommes de Carlos Alberto Parreira se sont montrés à la hauteur de l'événement, passant même près de l'exploit face à une équipe nord-américaine favorite. Finalement, le partage des points est une issue logique à un affrontement équilibré.

Dès le coup d'envoi, le rapport de force penche pourtant clairement en faveur de Mexicains qui confisquent le ballon à leurs adversaires. La pression du Tri est constante et Giovani dos Santos et ses partenaires siègent dans la moitié de terrain sud-africaine. Une domination stérile, la faute au manque de précision dans le dernier geste de Guillermo Franco, préféré en pointe à l'espoir Javier Hernandez, futur joueur de Manchester United. L'Argentin de naissance rate deux têtes sur corner (15e, 41e) et voit surtout Khuné, portier à son avantage, repousser sa tentative à bout portant à la demi-heure de jeu (32e). Quelques minutes avant qu'un but soit logiquement refusé à Vela pour une position de hors-jeu (38e).

Le missile de Tshabalala

Après avoir laissé passer l'orage, l'Afrique du Sud pointe progressivement le bout de son nez et les débats s'équilibrent au fil des minutes. La fin du premier acte est même à l'avantage des locaux qui, poussés par les 94.490 spectateurs du Soccer City de Johannesburg, se montrent dangereux. Pérez, le dernier rempart mexicain, est tout heureux de voir Mphela rater sa tête au point de penalty sur un bon centre de Tshabalala (44e). Le repos ne coupe pas les Bafana dans leur élan et dix minutes suffisent à Tshabalala pour embraser Soweto, la terre qui l'a vu naître. Déjà séduisant face au Danemark en amical la semaine passée, le joueur des Kaizer Chiefs, bien lancé en profondeur après une action collective de choix, décoche un missile du pied gauche qui vient se loger dans la lucarne (1-0, 55e), devenant ainsi le premier buteur de ce Mondial 2010.

Sur son nuage, l'Afrique du Sud déchante progressivement puisque le Mexique, dos au mur, se rebiffe. Javier Aguirre lance progressivement Guardado, Blanco et Hernandez dans la bataille et le Tricolor retrouve des couleurs. Giovani contraint Khuné à une nouvelle parade spectaculaire (60e) avant que Marquez n'honore son brassard de capitaine en montrant l'exemple. Bien servi par Guardado, le pensionnaire du FC Barcelone, esseulé au deuxième poteau après un mauvais alignement de la défense locale, contrôle avant de crucifier Khuné d'un puissant tir du droit (1-1, 79e). Le Mexique s'en sort bien, surtout que Mphela touchera du bois dans les ultimes instants du match (90e). Solide et efficace en contres, L'Afrique du Sud peut continuer d'entretenir les espoirs les plus fous.


Sports.fr

Vendredi 11 Juin 2010 - 17:42



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.