contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le calme revenu au centre-ville, après l’intervention de la BIP





Le calme revenu au centre-ville, après l’intervention de la BIP
La Brigade d’intervention polyvalente (BIP) est intervenue, lundi aux environs de 10h, pour ramener le calme au centre-ville de Dakar, en repoussant énergiquement la centaine de jeunes fidèles du marabout Cheikh Béthio Thioune qui ont fini par se replier vers l’avenue Blaise Diagne où, entre autres méfaits, ils ont brûlé un bus de ‘’Dakar Dem Dikk’’.

La BIP, dont les éléments étaient à bord d’un véhicule blindé, a fait usage surtout de gaz lacrymogènes et de balles à blanc pour faire rebrousser chemin aux ‘’Thiantacounes’’ qui ont eu l’occasion de caillasser une centaine de véhicules, de briser les vitres des commerces sur l’avenue Lamine Guèye, avant de s’attaquer aux nombreuses voitures garées à la Place de l’Indépendance.

Pourchassés par la BIP, ils ont convergé vers l’avenue Blaise Diagne, renversant au passage plusieurs décharges d’ordures, saccageant les étals de bouchers et s’en prenant aux véhicules dont un bus de transport en commun ‘’Dakar Dem Dikk’’, à hauteur de ‘’Keur Serigne bi’’.

Aux environs de 11 h, le calme était appremment revenu après que les manifestants ont été dispersés par un contingent de Forces de l’ordre venues renforcer les éléments de la BIP, commandés par le capitaine Masserigne Faye.

Les jeunes manifestants, qui se réclament de Cheikh Béthio, ont commencé à s’en prendre aux biens publics et privés, après avoir été interdits de stationner aux abords de la Maison d’arrêt et de correction de Dakar, lieu où a été récemment transféré leur guide religieux.

Vendredi dernier, plusieurs ‘’Thiantacounes’’ s’étaient massés devant la MAC de Dakar, avant d’être dispersés par les Forces de l'ordre. Des casses de bus s’en étaient suivies et d’aucuns les avaient pointés du doigt.

APS

Lundi 22 Octobre 2012 - 12:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.