contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le film "Mon fils est un écrivain" projeté à Thiès





Le film "Mon fils est un écrivain" projeté à Thiès
PICCMI.COM- Le film "Mon fils est un écrivain", de Dr Hadja Maïmouna Niang Ndiaye, enseignante-chercheure à l'Université de Thiès, a été projeté samedi, dans la salle de délibérations de l’hôtel de ville, en présence des acteurs et d’un public composé d’une grande majorité d’étudiants.

L'universitaire s’est réjouie d’avoir pu réaliser ce film, le cri de cœur d’une vielle dame de 93 ans, dont le fils Lamine Coura, un écrivain, est décédé à la fleur de l’âge, laissant derrière lui un manuscrit. Un manuscrit qu’elle a eu le bonheur de valoriser pour concrétiser le rêve de Mame Coura Guèye, la mère du défunt.

Hadja Maïmouna Niang Ndiaye a déploré le fait qu’aujourd’hui le cinéma sénégalais vit sans aucune salle de cinéma pour projeter les rares films des cinéastes sénégalais.

Selon elle, malgré la relance du cinéma annoncée avec un financement prévu d’un milliard de francs CFA, rien ne pointe encore à l’horizon pour l’avenir du cinéma sénégalais.

‘’Je suis héritière de Sembène Ousmane, et je continuerai à me battre pour défendre ses idées et son combat pour la renaissance du cinéma africain qui souffre aujourd’hui malgré les performances notées par des jeunes cinéastes qui s’illustrent de très fort belle manière’’, relève-t-elle.

De son côté, le musicien-chanteur Abdou Guitté Seck, acteur dans le film, s’est dit honorer pour sa participation à un tournage de film de court métrage.

Selon lui, ce film qui touche toutes les sensibilités, est bien original dans son approche où l’on ressent l’enthousiasme d’une veille mère qui a lutté pour réhabiliter les œuvres de son fils écrivain décédé et qui, malgré son âge, a participé au tournage du film.

Le chanteur souligne également qu’une nouvelle porte vers le cinéma s’ouvre pour lui, avant de plaider pour la réhabilitation des industries musicales qui, selon lui, se sont totalement dégradées au Sénégal.

Aps


Dimanche 13 Juillet 2014 - 19:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.