contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le journaliste qui défie Abdoulaye Wade





Le journaliste qui défie Abdoulaye Wade
Alors que le mouvement de contestation à une nouvelle candidature d'Abdoulaye Wade à la présidence du Sénégal ne cesse de se renforcer depuis plusieurs mois, le scrutin prévu en février 2012 s'annonce particulièrement disputé. On récense déjà une vingtaine de candidatures. Et l’une d’elles a particulièrement surpris.

En effet, journaliste d’investigation reconnu au Sénégal et dans le monde, Abdou Latif Coulibaly a annoncé, début décembre, son intention de se présenter à la présidentielle sénégalaise. Le 27 décembre, le journal Walf Fadjri a publié une interview du journaliste candidat. Il y évoque les raisons et les motivations qui l’ont poussées à déposer sa candidature.

«C’est une aventure extraordinaire, parce que c’est une aventure humaine au terme de laquelle on se propose de gérer la vie des citoyens. Je trouve que c’est extrêmement stimulant et pour tout homme qui s’y engage c’est un challenge formidable. Je suis tout à fait convaincu que chaque pas qu’on entreprend dans la vie, chaque aventure dans laquelle on entre, il y a des dangers et des risques. Mais c’est parfois des risques calculés. Et si on prend un risque pour son peuple quoi de plus normal? Quoi de plus noble que de prendre des risques pour son peuple.»

Abdou Latif Coulibaly met aussi en avant les atouts qui pourront amener les Sénégalais à voter pour lui:

«D’abord la procédure par laquelle j’ai été choisi. Je fais partie des rares candidats qui ont été choisis par une procédure novatrice et extrêmement démocratique. Cette procédure a été l’œuvre de partis politiques, d’organisations de la société civile et de personnalités indépendantes qui l’ont pensée, mûrie et proposée au peuple sénégalais. Je ne me considère pas comme un candidat exceptionnel par rapport aux autres, ce serait trop prétentieux de ma part. Mais je considère que j’ai été choisi par une procédure qui honore ceux qui l’ont mise en place et moi-même.»

Au cours de sa carrière de journaliste, Coulibaly a fermement critiqué le pouvoir présidentielle. En 2003, il publiait le livre Wade, un opposant au pouvoir: l'alternance piégée? Dans lequel il s’attaque à la présidence sénégalaise. Il est directeur de l'Institut supérieur des sciences de l'information de Dakar (ISSIC).

Une autre figure du Sénégal devrait s’inviter dans la campagne. Le 2 janvier, le chanteur populaire Youssou N’dour pourrait annoncer sa candidature à l’élection présidentielle.

SLATE AFRIQUE

PiccMi.Com

Mercredi 28 Décembre 2011 - 17:20



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article

1.Posté par alc le 28/12/2011 17:45

MERCI abdou latif coulibaly tu et mon candidat et tus sera notre president de la republice incha allah

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.