contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le massacre dans la forêt de Bofa-Bayotte est-il un acte de prémédité ou un règlement de compte?



Quelques heures après le massacre de 13 jeunes dans la forêt de Bofa-Bayotte par des individus armés de kalachnikov, des interrogations se multiplient s’il s’agit d’un acte prémédité ou d’un règlement de compte. Surtout quand on sait que ce carnage est intervenu quelques jours après la libération de deux hommes de Salif Sadio qui ont bénéficié d’un non-lieu et après l’appel du chef de l’Etat.



(…) Sur l’origine du drame, selon certains observateurs cités par le Quotidien, l’acte serait la résultante d’un double contentieux entre le Mfdc et les coupeurs de bois mais également entre ces derniers et les comités villageois et inter-villageois de gestion et de vigilance contre les coupes clandestines de bois dans la forêt de Boyotte. Une structure qui polarise des villages directement concernés par le trafic de bois (Toubacouta, Borofaye Baynouck, Bourafaye Diola, Tranquille, Baraf, Bofa-Bayotte, Baraf, Boucotte Mancagne, Mpack, Bouhouyou, Katouré) et qui est mise en place par les populations pour la protection de leur environnement qui fait l’objet, à leurs yeux, de pillage systématique.
Le journal de rappeler, fort d’un tel engagement, les jeunes regroupés au sein dudit comité ont appréhendé des coupeurs de bois le 26 octobre dernier au niveau de Toubacouta. (…) Avec cette nouvelle donne, d’aucuns craignaient à Ziguinchor un remake du scénario du 5 décembre 2011 où une bande armée s’était attaquée à des exploitants forestiers dans le village de Toubacouta en les dépossédant de tous leurs biens…
L’attaque macabre survenue ce samedi dans la forêt classée de Bofa-Bayotte serait-elle donc la résultante d’un feuilleton qui avait comme acteurs les coupeurs de bois et les membres du Comité inter villageois qui lutte contre la coupe abusive du bois au niveau de cette contrée de l’arrondissement de Nyassia ?
Serait-elle une réaction de la branche armée du Mfdc qui a décidé de prendre à bras-le corps et à sa manière, cette question et de marquer, du coup, son territoire ? Est-ce une réponse du Mfdc à la main tendue du chef de l’Etat pour qu’il ait enfin, le temps de faire "la paix sans vainqueur ni vaincu ?
C’est l’enquête ouverte par la gendarmerie pour faire la lumière sur la tuerie qui pourra édifier les Sénégalais sur les véritables mobiles…

PiccMi.Com

Lundi 8 Janvier 2018 - 10:01



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.