contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le meeting avorté du PDS en vedette



Les quotidiens reçus samedi à l’APS traitent de la dispersion, par les forces de l’ordre, du meeting du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) et la visite de la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) au Sénégal.



Le meeting avorté du PDS en vedette
A propos de la manifestation non autorisée, Le Témoin au quotidien titre : ‘’PDS : le meeting avorté’’. ‘’Le PDS et ses alliés du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) n’ont pas pu tenir leur meeting qu’ils entendaient organiser hier (vendredi) à la Place de l’Obélisque. Cette manifestation (…) a été finalement empêchée et réprimée par la Police’’, selon le journal.

Le Témoin relève que des dirigeants comme Omar Sarr, El Hadji Amadou Sall, Mamadou Mansaly, Toussaint Manga ont été interpellés et finalement libérés ‘’sur instruction du Procureur de la République’’.

‘’La police dicte la loi sur au PDS’’, Selon Sud Quotidien qui rapporte que les forces de sécurité ‘’ont fait respecter à la lettre la mesure d’interdiction (du meeting du PDS) par le préfet de Dakar’’.

‘’Une dizaine de responsables libéraux dont Omar Sarr et Me El Hadji Amadou Sall ont été cueillis par les GMI, malmenés, balancés dans le panier à salade avant d’être présentés au commissariat général pour certains d’entre eux’’, écrit Sud.

‘’Mais, poursuit le journal, le PDS ne lâche pas la bride. Rendez-vous est donné aux militants aujourd’hui, (samedi) pour un autre rassemblement dirigé cette fois par …Abdoulaye Wade lui-même’’.Le journal Enquête rapporte que Me Wade est arrivé à Dakar vendredi soir à bord d’un vol de la compagnie Air France.

Le Quotidien parle d’un ‘’vendredi chaud pur le PDS’’ tandis que Le Populaire titre : ‘’La police mate les Libéraux’’. Et La Tribune : ‘’La Police mate les Libéraux’’.

Les journaux s’intéressent aussi à la visite de la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, qui s’est exprimée, vendredi, devant l’Assemblée nationale après avoir été reçue par le Premier ministre.

‘’Christine Lagarde, avocate du Plan Sénégal émergent (PSE)’’, titre Libération qui ajoute que, selon Mme Lagarde, ‘’le PSE n’est pas une histoire de quinquennat ou de mandature’’. Dans Le Soleil, Christine Lagarde soutient que le PSE ‘’propose une trajectoire ambitieuse et réaliste’’.

Pour la réalisation de ce PSE, ‘’Lagarde préconise de vraies réformes’’, souligne L’As qui écrit : ‘’Quasiment, tous les facteurs pour l’envol économique du Sénégal sont réunis selon la directrice générale du FMI, mais le déclic viendrait de véritables réformes’’.

‘’Prononçant un discours, hier à l’Assemblée nationale, Christine Lagarde invite le pouvoir à renforcer la gestion des finances publiques, à combler le déficit des infrastructures, améliorer le climat des affaires et faire bénéficier les populations des fruits de la croissance’’, ajoute le journal.

Le quotidien Enquête fait une plongée au cœur du régime gambien avec en toile de fond des représailles tous azimuts après le coup d’Etat manqué en décembre en titrant : ‘’Jammeh, le liquidateur’’.


Samedi 31 Janvier 2015 - 08:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.