contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le meeting de l’opposition en attraction



Le meeting du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) et ses alliés vendredi après-midi à la place de l’Obélisque à Dakar est traité en priorité par la plupart des journaux reçus vendredi à l’APS.



Le meeting de l’opposition en attraction
Initiée par le PDS, cette manifestation, qui souscité moult commentaires, a été finalement autorisée par l’autorité administrative. Ce meeting du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) est prévu ce vendredi après-midi de 14h 30 à 18h 45, selon les termes de l’arrêté préfectoral.

Mais les journaux redoutent des débordements. Ainsi Libération titre: ‘’Pouvoir et opposition sur le qui-vive’’. ‘’Tout peut arriver aujourd’hui’’, avertit le journal qui rapporte qu’une tribune est déjà aménagée sur les lieux pour accueillir les différents orateurs.

‘’Wade retourne sur scène’’, commente pour sa par le journal Enquête qui renseigne que les libéraux et leurs alliés s’activent pour réussir le pari de la mobilisation. Pour L’Observateur, il s’agit d’une ‘’grande offensive lancée par l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade’’.

‘’Me Abdoulaye Wade va délivrer un message. Des oreilles vont certainement bourdonner (…). C’est un meeting aux allures de règlement de comptes, mais aussi un meeting pour savoir ce que valent réellement le PDS et ses alliés’’, analyse le journal du Groupe Futurs Médias.

La Tribune préfère évoquer la manifestation sous l’angle sécuritaire. Le journal constate un dispositif de sécurité impressionnant par peur de débordements. ‘’Les libéraux sous haute surveillance’’, titre le journal.

La Tribune rappelle que le président Macky Sall, depuis Rome (Italie) où il se trouvait, avait mis en garde contre tout débordement. ‘’Le préfet de Dakar qui a autorisé le meeting des libéraux, sans le déclarer, a prévu un important dispositif sécuritaire avec un grand nombre de policiers et de gendarmes déployés sur les lieux’’, rapporte le journal.

Ce qui pousse le journal L’As à souligner que ‘’cette manifestation est un pari risqué pour Abdoulaye Wade qui signe ainsi son retour sur la scène politique depuis sa défaite à l’élection présidentielle de 2012’’.

Le journal Rewmi qui voit les choses sur la même optique affirme que le pape du Sopi ‘’fait face au reste de son destin (…), parce que le PDS et ses alliés jouent leur avenir’’.

Loin de cette actualité, le journal Le Soleil s’intéresse aux perspectives économiques du Sénégal, en rapportant une progression de la croissance à 4.5 en 2014. Selon le journal, les ressources budgétaires passent de 1.659 milliards à 1.860 milliards de francs CFA.

‘’Le taux de croissance est projeté à 4, 5 % en 2014 3, 5 % l’année dernière grâce à un bon comportement des secteurs +Industrie+ et des +Services+. Malgré certaines difficultés d’ordre conjoncturel, les mesures préventives prises par l’Etat ont permis d’amortir les chocs’’, écrit le Soleil, reprenant une analyse de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) qui table sur une croissance de 5, 4 en 2015.


Vendredi 21 Novembre 2014 - 08:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.