contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le policier Tombon Wally et le journaliste Cheikh Diallo en vedette



Le placement sous mandat de dépôt du policier Tombon Wally pour homicide volontaire sur l’étudiant Bassirou Faye et l’audition du journaliste Cheikh Diallo devant la CREI sont les principaux sujets au menu des quotidiens reçus mardi à l’APS.



Le policier Tombon Wally et le journaliste Cheikh Diallo en vedette
''Le suspect Tombon Wally en prison’’, annonce L’Observateur qui signale que le policier ‘’marche vers la Cour d’assises’’. Dans le même temps, sa famille annonce qu’elle va porter plainte contre X, ajoute L’Observateur.

Le journal Libération rapporte qu’en plus des munitions dérobées au Commissariat du Point E, Tombon Wally ‘’avait fait main basse une radio de la police au niveau du poste mis en place au Rectorat (de l’UCAD), avant de se donner un indicatif qu’il n’avait pas’’.

‘’Tombon Wally passe sa première nuit en prison’’, selon Le Populaire qui met en exergue l’audition du journaliste, Cheikh Diallo, directeur du groupe de presse CD-Média et témoin dans le procès Karim Wade pour enrichissement illicite devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

‘’Je suis l’exemple type d’un parfait prête-nom’’, se défend le témoin dans Le Populaire. ‘’C’est Karim qui m’a trahi le premier’’, rapporte La Tribune citant Cheikh Diallo, tandis que Walfadjri titre avec ces propos du même Diallo : ‘’Karim m’a lâché’’.

Pour Sud Quotidien, ‘’Cheikh Diallo se décharge sur Karim’’, alors que selon Enquête, ‘’Cheikh Diallo enfonce Karim’’. Même titre à la Une de L’As : ‘’Cheikh enfonce Karim’’. Ce journal écrit : ‘’Karim Wade a eu une matinée chaude hier (lundi) avec l’audition de son +ami+ et ex-collaborateur, Cheikh Diallo, par ailleurs directeur du groupe de presse CD-Mmédia’’.

‘’Une société qu’il dit appartenir à Karim Wade, tout en livrant les détails de la constitution de cette société dont il détenait les 30% des actions. Prompt à enfoncer le fils de l’ancien président de la République à la barre, le journaliste a été confondu par le procureur spécial qui a relevé le double discours du témoin de l’enquête’’.

‘’Karim est mon ami, mon frère, mais je ne peux nier ni cacher la vérité’’, déclare le témoin dans le journal qui relève qu’en ‘’dépit de 14 ans d’amitié et de relation d’affaires avec le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, Cheikh Diallo (…) a déclaré que Karim Wade est le propriétaire +exclusif +de CD-Média’’.

Le journal Le Quotidien parle d’aveu et titre : ‘’Un CD de déballages’’. ‘’L’ancien directeur de la société CD-Médias, éditrice du journal Le Pays, a martelé hier (lundi) devant la CREI que Karim Wade est le seul bailleur propriétaire de cette entreprise de presse’’.

Dans le journal Grand-Place, le témoin affirme : ‘’Je suis le parfait prête-nom’’. Cheikh Diallo dit être un ‘’prête-nom’’, rapporte également Le Soleil qui met en exergue dansa sa livraison du jour la célébration des 20 ans de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en titrant : ‘’Un bilan positif et des défis à relever’’.

‘’Réunis hier (lundi) à Ouagadougou pour célébrer les 20 ans de l’UEMOA, les chefs d’état et de gouvernement des pays membres ont passé en revue les réalisations sans occulter les efforts qui restent à faire pour relever les défis et bien se projeter dans le futur’’, écrit Le Soleil.


Mardi 21 Octobre 2014 - 09:44



Réagissez à cet Article

1.Posté par GGG le 21/10/2014 10:18


RENTRÉE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE 2014/2015

DES GUIDES CORRIGES DU BAC L S BFEM CFEE AUX CONCOURS NATIONAUX ENA DOUANE POLICE GENDARMERIE ENOA ENSOA ECOLES MILITAIRES EPT ESP VOLONTARIAT EFI FASTEF EX ECOLE NORMALE ENTSS ENDSS IFACE ENEA ENSEPT AU 782213135 708541203 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON A DOMICILE

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.