contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le rêve américain se poursuit



Mathématiquement qualifiée pour les huitièmes jusqu'à la 82e, la Slovénie a finalement concédé un nul contre des Etats-Unis (2-2) à réaction. Elle jouera sa qualification contre l'Angleterre dans quatre jours...



Le rêve américain se poursuit
Terminant devant la République tchèque et la Pologne en qualifications, éliminant la Russie en barrages, la Slovénie est passée tout près du miracle vendredi. Menant 2-1 contre les Etats-Unis, les hommes de Matjaz Kek ont été mathématiquement qualifiés pour les huitièmes de finale pendant 82 minutes. Leur succès un peu heureux face à l'Algérie en ouverture (1-0) leur avait donné des ailes. Résultat ? Une première mi-temps solide face aux USA et un score de 2-0 à la mi-temps.
L'aile gauche à l'accent sochalien (Jokic, Birsa) avait été flamboyante, le dernier nommé aujourd'hui à Auxerre ayant ouvert le score d'une superbe frappe lointaine (13e). Lancé par Novakovic et couvert par Onyewu, Ljubjankic a ensuite été défier Howard et a marqué d'un intérieur du pied que n'aurait pas renié le Thierry Henry époque Arsenal (43e).

Bradley père et fils, les héros américains

Très intéressants contre l'Angleterre (1-1), les USA et leur jeu collectif léché ne méritaient pas cela. Bradley a pourtant taillé dans le vif à la mi-temps, sortant Findley (qui sera suspendu contre l'Algérie) et Torres et rentrant Edu et Feilhaber. Très actifs durant tout le match, Altidore et Donovan ne se sont pas découragés. L'ailier du Los Angeles Galaxy a profité d'une bourde du Grenoblois Cesar pour réduire la marque. Le fils du sélectionneur, Michael Bradley, a ensuite égalisé à la 82e suite à une tête d'Altidore.
Les Yankees (auteurs de 14 tirs contre seulement 7 pour leurs adevrsaires) auraient même du gagner si l'arbitre, très médiocre ce vendredi, n'avait pas refusé le but parfaitement valable d'Edu (85e). Mercredi, les USA joueront leur qualification pour les huitièmes contre l'Algérie. La Slovénie, elle, devra se coltiner l'Angleterre sans Pecnik qui s'est blessé. Après être passés près de la qualification, les Zmajceki auront du mal à éviter l'élimination.



Sources Lequipe.fr


M.S.

Vendredi 18 Juin 2010 - 15:17



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.